En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 260.64 PTS
-
5 253.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 158.74
+0.00 %
DAX PTS
11 346.65
-
Dowjones PTS
25 516.83
+0.06 %
7 316.96
+0.00 %
1.131
-0.02 %

Deutsche Bank prête à parler fusion avec Commerzbank, selon la presse

| AFP | 389 | Aucun vote sur cette news
Deutsche Bank a décidé d'entamer des discussions avec Commerzbank pour étudier une possible fusion, comme le souhaite ardemment le gouvernement, affirme le journal Welt am Sonntag samedi
Deutsche Bank a décidé d'entamer des discussions avec Commerzbank pour étudier une possible fusion, comme le souhaite ardemment le gouvernement, affirme le journal Welt am Sonntag samedi ( Emmanuel DUNAND / AFP/Archives )

La direction de Deutsche Bank, première banque allemande, a décidé d'entamer des discussions avec Commerzbank pour étudier une possible fusion, comme le souhaite ardemment le gouvernement, affirme le journal Welt am Sonntag samedi.

Citant des sources financières, le quotidien conservateur, dans son édition à paraître dimanche, précise que "des premiers contacts non officiels ont déjà eu lieu en très petits comités".

Mais les discussions ne sont pas suffisamment "avancées pour devoir faire l'objet d'une annonce publique", assure-t-il.

Depuis des mois, les rumeurs vont bon train sur un mariage entre les deux grandes banques privées francfortoises, encouragé en coulisse par le gouvernement de coalition d'Angela Merkel.

Les spéculations sont "compréhensibles" mais "je ne vais pas y participer", avait fait savoir le patron de Commerzbank, Martin Zielke, lors de la présentation des résultats annuels mi février. Deutsche Bank refuse aussi systématiquement de les commenter.

L'exécutif berlinois veut aller vite et exige une décision dans les semaines à venir, affirment de leur côté les sources citées par Welt am Sonntag.

Le gouvernement craint l'émergence, après les élections européennes de la fin mai, de nouvelles majorités susceptibles de bloquer un tel projet.

Et il redoute aussi que Commerzbank, dont la rentabilité a fondu en Bourse, ne devienne la proie d'un groupe étranger.

L'Etat détient encore quelque 15% du capital de la banque qui, même si elle dégage désormais des bénéfices, ne s'est jamais totalement remise de la crise bancaire de 2008 puis de l’absorption de sa rivale Dresdner Bank, et enchaîne depuis les restructurations.

Sur le papier, un mariage entre les deux banques donnerait naissance à un mastodonte pesant près de 2.000 milliards d'euros d'actifs, comparable à BNP Paribas.

Pourtant une telle union, envisagée depuis des années sans jamais se matérialiser, suscite un enthousiasme pour le moins limité dans les milieux financiers, étant donné la faiblesse actuelles des deux établissements en matière de rentabilité et de fonds propres.

"Deux porteurs de béquilles réunis ne font pas un sprinter", avait récemment ironisé Markus Kienle, avocat représentant l'association d'actionnaires minoritaires SdK.

ilp/cj

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/03/2019

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats...

Publié le 26/03/2019

Le chiffre d'affaires 2018 du groupe Actia s'est établi à 476,5 ME, en croissance de 10% par rapport à 2017...

Publié le 26/03/2019

Dassault Systèmes, annonce qu'Eurostar, l'un des principaux services ferroviaires internationaux à grande vitesse empruntant le tunnel sous la Manche,...

Publié le 26/03/2019

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies...

Publié le 26/03/2019

Le groupe StreamWIDE devrait confirmer, développer et conforter sa position d'acteur majeur en 2019...