En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.91 PTS
+0.61 %
5 485.5
+0.61 %
SBF 120 PTS
4 392.56
+0.61 %
DAX PTS
12 405.77
+0.64 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.177
-0.04 %

Deutsche Bahn nomme un ancien secrétaire d'Etat comme premier censeur

| AFP | 227 | Aucun vote sur cette news
Selon la presse allemande, d'autres personnes issues des partis au pouvoir vont faire leur entrée au conseil de surveillance de Deutsche Bahn
Selon la presse allemande, d'autres personnes issues des partis au pouvoir vont faire leur entrée au conseil de surveillance de Deutsche Bahn ( DANIEL ROLAND / AFP/Archives )

Deutsche Bahn a désigné mardi un ancien secrétaire d'État au ministère des Transports, Michael Odenwald, pour présider le conseil de surveillance, marquant une emprise renforcée du politique sur la compagnie ferroviaire publique allemande.

M. Odenwald, avocat de formation et membre de la CDU d'Angela Merkel, devient le premier censeur du géant du transport et de la logistique jusqu'à mars 2020, a indiqué Deutsche Bahn dans un communiqué.

L'homme de 60 ans, déjà membre du conseil de surveillance de Deutsche Bahn, remplace Utz-Hellmuth Felcht, un ancien patron dans la chimie, qui a quitté ses fonctions à la fin du mois de mars après un mandat de huit ans.

C'est la première fois depuis la réforme en profondeur de Deutsche Bahn en 1994, pour lui donner un statut d'entreprise privée (AG, ou SA en français), que le président du conseil de surveillance n'est pas issu des milieux économiques.

Selon la presse allemande, d'autres personnes issues des partis au pouvoir vont faire leur entrée au conseil de surveillance, en prenant la place de représentants du monde des affaires. Contacté par l'AFP, un porte-parole de Deutsche Bahn n'a pas pu donner de détails à cet égard.

L'emprise du politique sur Deutsche Bahn découle du contrat de coalition entre conservateurs et sociaux-démocrates adopté définitivement à la mi-mars.

Il y est stipulé que la privatisation de la compagnie est rejetée en tant que telle et qu'"en tant que propriétaires de Deutsche Bahn AG, nous ne visons pas la maximisation des profits, mais une maximisation utile du trafic ferroviaire".

Deutsche Bahn est confrontée à des "défis majeurs" au regard de l'influence du numérique dans la mobilité des personnes et la logistique des marchandises, ce qui veut dire qu'" il y a beaucoup à faire", selon M. Odenwald, cité dans un communiqué.

Le programme de coalition d'Angela Merkel contient un "pacte ferroviaire" qui vise à ce que deux fois plus de personnes voyagent en train en Allemagne d'ici 2030 et à ce que plus de marchandises soient transportées par les chemins de fer.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Comme nous l'avions anticipé, AMUNDI a profité d'un bel élan haussier depuis notre conseil. Nous conseillons donc d'encaisser dès maintenant la plus-value sur le call warrant (C613S). Recommandé…

Publié le 21/09/2018

L'indice flash composite en France d'IHS Markit se replie à 53,6 en septembre (54,9 en août), un plus bas de 21 mois. Les économistes tablaient sur 54,7. Dans les services, l'indice se replie à…

Publié le 21/09/2018

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 24% au premier trimestre, Geci International indique viser des revenus supérieurs à 32 ME sur l'ensemble de...

Publié le 21/09/2018

Fort effet de levier sur les marges

Publié le 21/09/2018

Avec une progression du chiffre d'affaires de 24% au premier trimestre, la croissance permet à Geci d'aborder l'exercice sereinement. Dans un contexte favorable, le groupe envisage un chiffre…