En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Dette: la Grèce de Tsipras de retour sur les marchés

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news

La Grèce revient sur les marchés mardi, avec la première obligation grecque depuis trois ans, la première aussi du gouvernement d'Alexis Tsipras, un test majeur de la confiance des marchés dans un pays peut-être enfin convalescent.

Le gouvernement a annoncé lundi qu'il émettrait mardi une obligation à cinq ans, à un taux d'intérêt de 4,75%.

Quant au taux de rendement, inversement proportionnel à la confiance des marchés, il l'espère certainement inférieur à 4,95% : c'est en effet celui de la précédente émission à cinq ans, en avril 2014 par le gouvernement droite-socialistes d'Antonis Samaras.

"Notre seul critère est de préparer le pays pour la fin définitive des programmes" d'aide au pays, a assuré le porte-parole du gouvernement Dimitris Tzanakopoulos. Trois plans d'aide depuis 2010, en échange de lourdes réformes, dont le dernier s'achève en août 2018.

L'opération se fera surtout sous forme d'échange, puisque le gouvernement a proposé lundi aux porteurs de titres de 2014 de les rapporter, contre 102,6% de leur valeur nominale.

Cela fait une semaine que la plus grande excitation entourait cette émission.

Du côté des pour, notamment l'Eurogroupe, qui a annoncé le 15 juin que parmi les sommes versées dans le cadre du plan d'aide, il y aurait désormais de quoi constituer "des réserves de liquidité" pour rassurer les marchés.

C'est aussi "le bon moment" selon le directeur du mécanisme européen de stabilité (MES), Klaus Regling, partisan de plusieurs tests du marché avant la fin du programme.

Le gouverneur de la Banque de Grèce, Yannis Stournaras, ex-ministre des Finances de M. Samaras, a jugé au contraire que le gouvernement devrait concrétiser "deux ou trois privatisations emblématiques" avant de lancer une obligation. Inquiétudes "à prendre en considération", a souligné jeudi le président de la BCE Mario Draghi.

Vendredi cependant, la double annonce d'un relèvement de perspective de la dette grecque par l'agence de notation SP Global Ratings - après un relèvement de note par Moody's fin juin - et de la participation du FMI au programme d'aide, très demandée par l'UE, a semble-t-il fini par décider le gouvernement à se lancer avant les vacances du marché, en août.

La participation du FMI est d'autant mieux vue qu'elle est conditionnée à un abaissement de la dette grecque (180% du PIB) par ses partenaires de l'UE.

Le Commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, en visite à Athènes lundi et mardi, sera aux premières loges pour l'émission d'obligation. Sur la radio française France Inter lundi, il a noté que la Grèce a su "créer les conditions de la confiance" et salué "enfin une lumière au bout de l'austérité". La croissance devrait atteindre 2,1% cette année, du jamais vu depuis le début de la crise.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…