Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 600.66 PTS
+0.83 %
6 621.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
5 172.64
+0.87 %
DAX PTS
15 693.27
+0.78 %
Dow Jones PTS
34 479.60
+0.04 %
13 998.30
+0.27 %
1.211
+0. %

Des salariés d'Apple peu enchantés par la perspective d'un retour au bureau

| AFP | 497 | 5 par 1 internautes
Des employés d'Apple au siège de Cupertino, en Californie, en 2011
Des employés d'Apple au siège de Cupertino, en Californie, en 2011 ( KIMIHIRO HOSHINO / AFP/Archives )

Plusieurs dizaines de salariés du géant californien Apple ont fait part de leur scepticisme à l'idée d'un retour au bureau trois fois par semaine à partir de septembre comme le souhaite la direction du groupe, selon le site spécialisé The Verge.

"Nous voudrions saisir cette opportunité pour communiquer une crainte grandissante parmi nos collègues", peut-on lire dans un courrier interne co-rédigé par environ 80 employés de la marque à la pomme et publié vendredi dernier par The Verge.

"La politique d'Apple sur le travail à distance ou en lieu flexible, et la communication qui l'accompagne, ont déjà forcé certains de nos collègues à démissionner", écrivent les salariés.

"Sans le caractère inclusif que permet la flexibilité, beaucoup d'entre nous ont le sentiment qu'ils doivent choisir entre soit nos familles, notre bien-être et la capacité à faire de notre mieux au travail, soit faire partie d'Apple."

Comme les autres géants technologiques américains, et de nombreuses entreprises tous secteurs confondus, Apple autorise ses salariés à pratiquer le télétravail depuis les premiers confinements l'an dernier.

Photo fournie par Apple du patron du groupe Tim Cook au siège de l'entreprise à Cupertino, le 10 novembre 2020 en Californie
Photo fournie par Apple du patron du groupe Tim Cook au siège de l'entreprise à Cupertino, le 10 novembre 2020 en Californie ( Brooks Kraft / Apple Inc./AFP/Archives )

Mais à l'instar de Google, Facebook ou Microsoft, le fabricant d'iPhone souhaite évoluer vers un modèle hybride où les employés seraient présents sur le lieu de travail plusieurs jours de la semaine.

Dans un courriel envoyé la semaine dernière et cité par The Verge, le patron d'Apple Tim Cook a indiqué que la plupart des employés devraient faire acte de présence les lundi, mardi et jeudi à partir de septembre.

Twitter a revanche décidé que les salariés qui le souhaitent pourront travailler de chez eux de manière permanente.

Dans la lettre, les employés d'Apple expliquent que le travail à distance est un système qui fonctionne bien et leur offre un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle tout en réduisant les risques de contagion au coronavirus.

Vue aérienne du nouveau siège d'Apple, le 28 avril 2017 à Cupertino, en Californie
Vue aérienne du nouveau siège d'Apple, le 28 avril 2017 à Cupertino, en Californie ( JUSTIN SULLIVAN / Getty/AFP/Archives )

Ils assurent aussi se satisfaire de ne pas avoir à passer du temps dans les transports en commun ou à partager un espace de travail surchargé."

"Beaucoup d'entre nous ne se sentent pas seulement bien connectés avec leurs collègues du monde entier, mais ils se sentent mieux connectés que jamais", écrivent les signataires.

"Nous en sommes arrivés à nous enthousiasmer de continuer à travailler comme nous le faisons actuellement sans le besoin quotidien de retourner au bureau. Il semble qu'il y ait une déconnexion entre la façon dont l'équipe dirigeante envisage le travail à distance ou en lieu flexible et les expériences vécues par de nombreux employés d'Apple."

Sollicité par l'AFP, Apple n'a pas réagi dans l'immédiat.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/06/2021

Selon un rapport de l’Inspection générale d'Orange, mandatée par le PDG Stéphane Richard, le dysfonctionnement des numéros d'urgence qui a eu lieu au soir du 2 juin 2021 serait bel et bien dû…

Publié le 11/06/2021

Canal+, la filiale de Vivendi, a annoncé dans un communiqué se retirer de la Ligue 1. Cette décision fait suite à l'attribution par la LFP des droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber…

Publié le 11/06/2021

5,7 millions d'actions auto détenues

Publié le 11/06/2021

Après la conversion des régimes de retraite de KLM en régimes collectifs à cotisations définies pour les pilotes et les personnels de cabine en 2017, un accord a également été conclu pour le…

Publié le 11/06/2021

Saint-Gobain a procédé en date du 11 juin 2021 à l’annulation de 5 700 000 d’actions auto- détenues achetées sur le marché. A l’issue de cette opération, le nombre total d'actions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne