En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Des patrons français s'engagent contre les violences faites aux femmes

| AFP | 270 | Aucun vote sur cette news
Le président de L'Oréal, Jean-Paul Agon, le PDG de Kering Francois-Henri Pinault, la directrice générale de Korian Sophie Boissard, et le président de la fondation Agir contre l'exclusion (FACE) Gérard Mestrallet assistent à une conférence contre les violences faites aux femmes à Paris, le 9 novembre 2018
Le président de L'Oréal, Jean-Paul Agon, le PDG de Kering Francois-Henri Pinault, la directrice générale de Korian Sophie Boissard, et le président de la fondation Agir contre l'exclusion (FACE) Gérard Mestrallet assistent à une conférence contre les violences faites aux femmes à Paris, le 9 novembre 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP )

Six dirigeants de grands groupes français ont signé vendredi une "charte d'engagement contre les violences faites aux femmes", selon un communiqué conjoint.

Ces six dirigeants sont : le PDG de Kering François-Henri Pinault, de L'Oréal Jean-Paul Agon, de Carrefour Alexandre Bompard et de la SNCF Guillaume Pépy, ainsi que la directrice générale du groupe Korian Sophie Boissard et le directeur général de BNP Paribas Jean-Laurent Bonnafé.

Ils se sont notamment engagés à "créer une culture égalitaire au sein de leurs organisations" et à "permettre aux salariées de parler ouvertement de leur situation et promouvoir un environnement bienveillant pour les collaboratrices victimes de violences".

Ces groupes s'inscrivent aussi dans un réseau intitulé "Une femme sur trois" en référence au pourcentage de femmes qui sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles au moins une fois dans leur vie.

Ce réseau a été co-fondé par Kering et la Fondation Agir contre l'Exclusion (Face), présidée par l'ancien président d'Engie Gérard Mestrallet.

Les signataires citent dans un communiqué une étude de 2014 de l'Institut européen pour l'égalité entre les femmes, selon laquelle "les violences faites aux femmes représentent chaque année en Europe un coût de plus de 226 milliards d’euros pour les entreprises privées", une perte de production économique notamment due aux absences ou à la baisse de productivité.

En France, l'écart de salaires entre hommes et femmes est de 9% à travail égal et de 25% sur l'ensemble de la carrière, selon des chiffres du ministère du Travail.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

L'indice parisien flirte à nouveau avec les 5.000 points...

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…

Publié le 16/11/2018

Nvidia chute en Bourse de 17,38% à 167,39 euros, dans le sillage de résultats trimestriels décevants, pénalisés par la faible demande en GPU pour du minage de crypromonnaies et de timides…

Publié le 16/11/2018

Décidément, il ne fait pas bon être équipementier automobile en ce moment. Plastivaloire en est une nouvelle illustration : le titre chute de 11% à 8,92 euros, dans le sillage d’un…

Publié le 16/11/2018

      Raison sociale de l'émetteur : NATIXIS - SA au capital de 5 040 461 747,20 euros Immatriculée sous le n° B 542 044 524 RCS Paris Siège…