5 614.51 PTS
-0.13 %
5 546.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 475.40
-0.15 %
DAX PTS
13 077.72
-0.28 %
Dowjones PTS
24 715.09
+0.00 %
6 866.25
-0.51 %
Nikkei PTS
22 930.36
+0.40 %

Des patrons français à Alger, création d'un "Conseil d'affaires"

| AFP | 407 | 5 par 1 internautes
Le président du Medef (patronat) Pierre Gattaz (G), participe avec Ali Haddad, le président du Forum des chefs d'entreprises (FCE) algérien, à une réunion à Alger, le 7 février 2018
Le président du Medef (patronat) Pierre Gattaz (G), participe avec Ali Haddad, le président du Forum des chefs d'entreprises (FCE) algérien, à une réunion à Alger, le 7 février 2018 ( RYAD KRAMDI / AFP )

Un "Conseil d'affaires algéro-français" a été créé mercredi par les deux principales organisations patronales d'Algérie et de France, au premier jour d'une visite d'une soixantaine de chefs d'entreprises français à Alger.

Emmenée par le président du Medef (patronat) Pierre Gattaz, cette délégation, la plus imposante du genre depuis 2011, entend œuvrer durant cette visite de deux jours au renforcement des liens entre les entreprises des deux pays.

A ce titre, la création d'un "Conseil d'affaires" par le Medef et son homologue algérienne -le Forum des chefs d'entreprises (FCE)- doit servir de "cadre de travail commun" et favoriser un échange régulier entre les deux centrales patronales, a déclaré à l'AFP un membre du Medef.

Cette structure "impulsera des partenariats sectoriels ciblés entre entreprises algériennes et françaises (...) pour la création de filières technologiques et industrielles", a ajouté Ali Haddad, le président du FCE.

"L'entreprise et l'entrepreneuriat doivent être au centre du renforcement des relations entre la France et l'Algérie", a pour sa part jugé Pierre Gattaz devant des patrons des deux pays.

Mais "pour agir, il nous faut des signaux", et "l'économie algérienne devrait s'ouvrir davantage", a-t-il prévenu.

Dans un entretien au quotidien algérien Liberté, M. Gattaz a estimé que les entreprises françaises avaient notamment besoin "d'une plus grande clarté dans le dialogue avec l'administration, de simplification des procédures douanières et de clarification sur les exigences à l'importation".

Devant ces mêmes patrons, le ministre algérien de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, s'est lui dit conscient "des difficultés".

"Il faut être patient et voir le long terme", a-t-il plaidé, réitérant son "invitation" aux entreprises françaises à investir en Algérie.

"L’Algérie accélère la diversification de son économie", et "beaucoup d'entreprises à travers le monde sont conscientes du nouvel élan", a-t-il argué. Quant aux "lourdeurs administratives", "nous les réglerons au fur et à mesure", a assuré M. Yousfi.

M. Haddad a de son côté déploré des attentes différentes dans la coopération économique entre la France et son ancienne colonie.

"Nos modèles économiques en sont à des stades différents: la France souhaite renouer avec la performance, la croissance, innover pour promouvoir ses exportations, l'Algérie aspire quant à elle à diversifier son économie et à construire un appareil productif compétitif", a-t-il commenté.

MM. Haddad et Gattaz ont tous deux mis en avant la diaspora algérienne en France comme un atout dans le développement des partenariats entre entreprises algériennes et françaises.

A l'occasion de cette visite, le géant français de l'énergie Engie, acteur économique majeur dans le secteur du gaz en Algérie, et le groupe public pétrolier algérien Sonatrach ont signé un "protocole d'accord de coopération et de partage des compétences" dans le secteur des énergies renouvelables.

L'accord porte sur le passage à l'énergie solaire des stations de compression des gazoducs, la valorisation des "gaz torchés" (brûlés lors de l'extraction du pétrole et du gaz) et "l'efficacité énergétique" des processus industriels (tels que production ou liquéfaction de gaz par exemple), selon le directeur Afrique d'Engie Bruno Bensasson.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/05/2018

Communiqué Financier Paris, le 18 mai 2018       IT LINK : 10,9 MEUR de chiffre d'affaires au T1       En MEUR T1 2017  T1…

Publié le 18/05/2018

Nexans Siège Social : 4 allée de l'Arche, 92400 Courbevoie, FranceTél : + 33 (0) 1 78 15 00 00 - www.nexans.comS.A. au capital de 43 494 691 euros…

Publié le 18/05/2018

L'Assemblée générale des actionnaires d'Elis présidée par Thierry Morin, Président du Conseil de Surveillance, a approuvé les comptes annuels et consolidés de l'exercice 2017 et la…

Publié le 18/05/2018

60 millions d'euros seront investis dans le cadre de ce plan