Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 082.01 PTS
-0.21 %
7 088.50
-0.24 %
SBF 120 PTS
5 426.75
-0.25 %
DAX PTS
15 126.08
-0.16 %
Dow Jones PTS
33 913.58
-0.19 %
11 970.96
-1.61 %
1.085
-0.12 %
PRIME DIRECT

NFL Biosciences - FR0014003XT0

Éligible : Action, PEA, PEA/PME
Augmentation de capital

Entre 2,1 € 34,0%*
et 2,4 € 25,4%*
PARTICIPER

Des membres de l'OMC songent à faciliter le commerce des biens et services environnementaux

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
Le siège de l'Organisation mondial du commerce (OMC), le 17 juin 2022 à Genève
Le siège de l'Organisation mondial du commerce (OMC), le 17 juin 2022 à Genève ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Certains pays membres de l'OMC, inquiets des subventions américaines pour les voitures propres "Made in America", songent à réduire le coût des biens et services environnementaux en assouplissant certaines barrières dans ce domaine, a indiqué mardi à Washington une vice-présidente de l'organisation.

La négociation d'un accord en la matière viserait à "accélérer la transition vers la décarbonation", a indiqué à l'AFP Anabel Gonzalez, l'une des vice-présidentes de l'Organisation mondiale du commerce.

Mme Gonzalez participait aux premières Rencontres économiques de Washington, tenues à l'ambassade de France dans la capitale américaine, déclinaison des Rencontres économiques annuelles d'Aix-en-Provence et également organisées par le Cercle des économistes.

Aucune négociation n'a encore été lancée officiellement, a-t-elle indiqué, précisant que, bien que "tous les membres ne (soient) pas sur la même page", il existe "un groupe important de membres qui discutent" de cette "option".

De nombreux pays, notamment l'Union européenne, mais aussi le Royaume-Uni ou le Japon, ont fait état de leur inquiétude face aux subventions américaines massives du plan climat de Joe Biden, entre autres pour les véhicules électriques "Made in America".

Ces préoccupations ont été soulevées il y a deux semaines devant l'OMC, au cours de l'examen de la politique commerciale des Etats-Unis, un processus auquel sont régulièrement soumis les 164 membres de l'organisation.

"L'OMC accorde une grande attention à la manière dont le commerce peut continuer à accélérer cette transition (écologique, ndlr). Et certainement, faire baisser le coût de ces biens et services environnementaux est essentiel", a encore indiqué Anabel Gonzalez.

Elle a cité l'exemple des coûts des panneaux solaires et éoliennes qui ont, "au cours de la dernière décennie (...), baissé de manière assez significative, et le commerce a joué un rôle très important".

La loi Inflation Reduction Act (IRA), un plan de 420 milliards de dollars du président américain Joe Biden largement consacré au climat et adopté l'été dernier, prévoit entre autres des réformes et subventions favorisant les entreprises implantées aux Etats-Unis, notamment dans les secteurs des véhicules électriques ou des énergies renouvelables.

 ■

Copyright © 2023 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/01/2023

La plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, Emirates a annoncé vouloir atteindre les 50% du carburant durable pour ses vols d'ici 2030 ( Damien MEYER / AFP/Archives )La plus grande…

Publié le 30/01/2023

Une bouteille en plastique abandonnée sur une plage de Plomeur, dans le Finistère, le 27 juin 2022 ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )Acheter un peu plus cher sa bouteille d'eau puis la rapporter au…

Publié le 29/01/2023

Le président français Emmanuel Macron, le 19 janvier 2023 à Barcelone ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )La France doit "doubler" son "taux d'effort" pour réduire ses émissions de carbone si…

Publié le 27/01/2023

Gautam Adani, président du conglomérat indien Adani Group, à Bombay (Inde) le 19 novembre 2022 ( INDRANIL MUKHERJEE / AFP/Archives )L'industriel indien Gautam Adani, plus grande fortune d'Asie…

Publié le 27/01/2023

Une vache dans une ferme d'El Battan, à l'ouest de Tunis, le 20 janvier 2023 ( FETHI BELAID / AFP )Noura arpente le centre de Tunis à la recherche de lait. "Quand j'en trouve, je ne peux pas…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/01/2023

Le résultat net part de Fiducial Real Estate, hors effets de change, passe de 29,6 ME à 31,9 ME...

Publié le 30/01/2023

Détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et valeurs : SP500 – Nasdaq100 – VIX – Eurostoxx - FutureCAC40 - Alphabet - Amazon -…

Publié le 30/01/2023

Energisme est confiant quant à ses perspectives d'afficher, sur l'exercice 2023, une croissance au moins similaire à celle enregistrée sur l'année 2022...

Publié le 30/01/2023

Sur l'ensemble de l'exercice 2023, le chiffre d'affaires de Kaufman & Broad devrait s'établir autour de 1,5 MdE

Publié le 30/01/2023

La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert, les publications du jour indiquant un ralentissement de l'inflation et de l'économie à quelques jours de la prochaine décision de la Fed sur…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne