En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 411.34 PTS
-0.33 %
5 407.50
-0.40 %
SBF 120 PTS
4 332.50
-0.32 %
DAX PTS
12 565.03
+0.19 %
Dowjones PTS
24 985.37
-0.14 %
7 366.83
-0.12 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Des chauffeurs VTC protestent contre la plateforme Chauffeur privé

| AFP | 370 | Aucun vote sur cette news
Des chauffeurs de VTC manifestent près de la place Maillot, le 24 novembre 2017 à Paris
Des chauffeurs de VTC manifestent près de la place Maillot, le 24 novembre 2017 à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Une cinquantaine de chauffeurs VTC ont mené mercredi près de Paris une action de protestation contre les pratiques de la plateforme de voitures de transport avec chauffeur (VTC) Chauffeur Privé, a constaté une journaliste de l'AFP.

Ces manifestants sont brièvement entrés dans un immeuble de bureaux du groupe L'Oréal, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), lui demandant de "boycotter Chauffeur Privé", accusé d'"esclavagisme" car payant "3 euros de l'heure" ses chauffeurs dont "beaucoup travaillent" sans la carte professionnelle VTC.

"L'Oréal est l'un des plus gros clients de Chauffeur Privé", a déclaré à l'AFP Sayah Baaroun, secrétaire général du Syndicat des chauffeurs privés (SCP)-VTC, protestant contre l'emploi de "chauffeurs illégaux" par cette plateforme et l'accusant de radiations abusives de chauffeurs. "Nous voulons une libre fixation de nos prix avec un tarif légal plancher", a-t-il ajouté.

Les manifestants s'étaient auparavant rendus chez Mercedes (groupe Daimler) à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), où ils ont aussi distribué des tracts, ainsi que, dans les Yvelines, chez Daimler (principal actionnaire de Chauffeur Privé) à Montigny-le-Bretonneux et chez Renault à Guyancourt, selon la police.

Selon la loi Grandguillaume de décembre 2016, seuls les titulaires d'une carte professionnelle VTC peuvent exercer ce métier depuis le 1er janvier. Le gouvernement précédent entendait mettre ainsi fin à l'exercice illégal de la profession par les chauffeurs LOTI (transport collectif à la demande).

Mais la ministre des Transports Élisabeth Borne a permis à certains chauffeurs non titulaires de la carte VTC d'"exercer temporairement" après le 31 décembre, à condition qu'ils aient, avant fin 2017, déposé en préfecture "un dossier d'équivalence recevable" ou réussi l'examen théorique d'accès à la profession de VTC.

"La ministre a envoyé une note aux forces de l'ordre leur demandant d'appliquer une tolérance par rapport aux chauffeurs qui n'ont pas la carte" et qui auraient fait les démarches nécessaires, a dit par téléphone à l'AFP Helmi Mamlouk, secrétaire général du syndicat FO-Capa VTC. "Mais, au regard de la loi, ces chauffeurs ne sont pas en règle" et "les assureurs sont assez surpris", a-t-il poursuivi.

Débouté vendredi par le tribunal administratif de Paris dans sa demande d'assigner Mme Borne pour sa décision d'autoriser sous conditions l'exercice temporaire du métier de VTC, FO-Capa VTC a depuis "déposé un recours devant le Conseil d’État", a indiqué M. Mamlouk.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/06/2018

La maire d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini, au tribunal de Montpellier le 14 mai 2018 ( PASCAL GUYOT / AFP/Archives )La promotion du chauffeur de la maire LR d'Aix-en-Provence, qui vaut…

Publié le 03/06/2018

Embouteillages dans une rue de New York, le 18 septembre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )Au volant de son véhicule de marque japonaise, Fahd G., chauffeur Uber new-yorkais depuis trois ans,…

Publié le 23/05/2018

Le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi, à Paris le 23 mai 2018 ( CHARLES PLATIAU / POOL/AFP )La plateforme de réservation de voiture avec chauffeur (VTC) Uber, dont les pratiques sociales sont souvent…

Publié le 23/05/2018

Uber et AXA ont annoncé l'extension de leur offre de protection existante à tous les chauffeurs et coursiers partenaires d'Uber en Europe. À partir du 1er juin, Uber leur offrira Protection…

Publié le 16/05/2018

Uber a annoncé le 15 mai 2018 une nouvelle politique de "transparence" face aux agressions sexuelles ( Robyn Beck / AFP/Archives )L'américain Uber, qui tente toujours de redorer une image ternie…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Alstom retombe en bourse après les annonces de la Commission

Publié le 16/07/2018

"Immersion en pleine nature"...

Publié le 16/07/2018

Activité toujours en berne

Publié le 16/07/2018

Belle histoire...

Publié le 16/07/2018

Blockchain Game Summit...