En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.92 PTS
-1.07 %
5 378.00
-0.71 %
SBF 120 PTS
4 307.90
-0.63 %
DAX PTS
12 579.63
-0.84 %
Dowjones PTS
25 064.50
+0.00 %
7 352.36
+0.00 %
1.171
+0.53 %

Des chauffeurs VTC manifestent au siège de LeCab

| AFP | 166 | Aucun vote sur cette news
Le fondateur de LeCab Benjamin Cardoso, ici le 24 avril 2014 à Paris, avait donné une interview en mai au quotidien
Le fondateur de LeCab Benjamin Cardoso, ici le 24 avril 2014 à Paris, avait donné une interview en mai au quotidien "Les Echos" ( PIERRE ANDRIEU / AFP/Archives )

Plusieurs dizaines de chauffeurs de VTC ont manifesté vendredi devant le siège parisien de LeCab pour dénoncer la politique tarifaire de la plate-forme, qui génère selon eux "précarité" et "concurrence entre chauffeurs".

Le syndicat SCP-VTC (Unsa) a dénombré jusqu'à 90 chauffeurs à la mi-journée, une source policière sur place environ 80.

Sur des grilles devant le siège, situé dans le XVIIe arrondissement, les chauffeurs mécontents ont accroché deux banderoles: "LeCab = précarité" et "LeCAb Arnaqueur Baratineur".

Plusieurs d'entre eux, interrogés par l'AFP, se sont notamment plaints de l'offre à bas prix, miniCAB, lancée à l'automne par la plate-forme, majoritairement détenue depuis 2016 par Keolis, filiale de la SNCF.

LeCab teste aussi depuis le printemps à Paris, Boulogne-Billancourt et Levallois, une offre "Plus" au prix fixe de 5 euros la course.

Dans une interview en mai aux Echos, le fondateur de LeCab Benjamin Cardoso avait expliqué souhaiter "passer d'une offre mono-produit adaptée à une clientèle CSP+ (...) à une offre élargie, plus en phase avec les besoins de mobilité des utilisateurs dans les centres villes des grandes agglomérations".

Acquéreurs ou locataires de berlines 508, obligatoire pour l'offre Premium de LeCab, les manifestants affirment gagner "moins que les chauffeurs de miniCAB". Ils dénoncent un système tarifaire "opaque" et une "concurrence interne entre chauffeurs".

A l'instar de Mustapha, chauffeur "partenaire" de LeCab, ils demandent une baisse de la commission prélevée sur chaque course et pour certains un tarif minimum pour le secteur.

Depuis plusieurs mois, des organisations de chauffeurs reprochent aux plates-formes numériques, l'Américain Uber en tête, de fixer unilatéralement les prix alors qu'ils ont théoriquement un statut d'indépendant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le numéro un mondial du secteur parapétrolier Schlumberger a présenté des comptes en nette amélioration grâce à la hausse des cours du pétrole. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

General Electric publie aujourd’hui des résultats du deuxième trimestre 2018 en baisse, mais supérieurs aux attentes. Ainsi, le conglomérat américain a réalisé un bénéfice net part du…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement