En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
-
4 792.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
-
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.141
+0.05 %

Des cadeaux par milliers revendus sur internet, un réflexe post-Noël

| AFP | 391 | Aucun vote sur cette news
Des cadeaux se retrouvent par milliers sur les sites d'annonces entre particuliers depuis le matin de Noël.
Des cadeaux se retrouvent par milliers sur les sites d'annonces entre particuliers depuis le matin de Noël. ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

Non désirés ou superflus, des cadeaux se retrouvent par milliers sur les sites d'annonces entre particuliers depuis le matin de Noël. Un phénomène devenu naturel pour ceux qui sont nés avec internet et un bonus pour le pouvoir d'achat.

Cette année, la place de marché eBay France attend 800.000 nouvelles annonces entre les 25 et 26 décembre, soit 13% de plus qu'en 2017, et pas moins de 3 millions entre le 25 décembre et le 3 janvier.

Le site Rakuten France (ex-Priceminister) prévoit, lui, "plus de 3 millions de mises en vente jusqu'au début des soldes" tandis que 500.000 nouvelles annonces ont été publiées sur la plateforme depuis le 25 décembre à minuit.

Des chiffres impressionnants qui montrent, selon son président Fabien Versavau, que les consommateurs ont désormais "le réflexe de revendre certains de leurs cadeaux".

Vers 12H00, une heure après que le pape a déploré les "vacarmes du consumérisme", 115.000 nouvelles annonces avaient déjà été postées sur eBay France. Soit "15% de plus que l'an dernier", a précisé à l'AFP Louise Benzrihem, chargée de mission eBay France.

"La quantité de cadeaux augmente tous les ans", relève la spécialiste, qui attend un autre pic de revente "environ 30 jours après Noël, une fois que le délai de retour de la marchandise a expiré" sur les tickets de caisse.

Un phénomène mieux accepté

Ce modus operandi, né il y a 15 ans, est quasiment devenu une norme, mais aussi un symbole de génération et de consumérisme.

Déjà bien avant Noël, les Français étaient 22% à déclarer avoir l'intention de donner ou revendre leurs cadeaux non désirés, selon une étude Kantar TNS pour eBay.

Et ce sont "ceux qui achètent leurs cadeaux en ligne qui revendent les leurs le plus facilement" : autrement dit, les jeunes consommateurs (25-34 ans) pour qui internet est tout simplement une habitude, selon une autre étude (OpinionWay pour Rakuten France).

Les scrupules à s'alléger d'un présent, en un tournemain, ont tendance à s'effacer, peut-être parce que "moins d'affect" est placé dans un achat en ligne, selon Mme Lefeuvre.

Mais quand certains cadeaux ont vocation à n'être utilisés que ponctuellement et que pour des questions sentimentales, il est difficile de s'en séparer définitivement et la location apparaît comme une vraie alternative.

A 14H00, E-loue Express dépassait les 10.000 de demandes de mises en location sur son site, "un chiffre quasiment triplé par rapport à l'année dernière à la même heure".

"De nombreux Français se tournent vers la location de leurs cadeaux de Noël, ce qui est une solution simple pour augmenter son pouvoir d'achat", observe Alexandre Woog, directeur du site.

Revendre "pour financer Noël"

À l'heure où la question du pouvoir d'achat est au coeur des préoccupations des Français les plus modestes, l'argent gagné grâce à la revente de cadeaux est destiné à de multiples usages.

Selon l'étude Kantar, 42% des revendeurs conservent l'argent, 35% achètent autre chose et 24% financent Noël, et ce à hauteur de 81 euros en moyenne.

"Beaucoup comptent sur cet argent pour financer Noël ou les étrennes", souligne Mme Benzrihem. Le prix moyen de revente d'un objet se situe entre 30 et 32 euros sur eBay France qui reversera 1 euro à la Croix-Rouge pour chaque produit vendu.

"Pour le pouvoir d'achat, ça peut être pas mal pour ceux qui fêtent a posteriori", comme c'est le cas dans les familles recomposées par exemple, indique à l'AFP Alexia Lefeuvre, porte-parole chez Rakuten. C'est "un peu les soldes avant l'heure", dans la mesure où un cadeau remis en vente se paie, selon elle, en moyenne 30% moins cher qu'au prix neuf.

Les objets qui se revendent le mieux sont les plus populaires à l'achat avant Noël (jeux vidéo, jeux de société, smartphones, etc.), neufs et restés sous emballage.

Seules exceptions : les produits illégaux et les animaux vivants, interdits sur ces plateformes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

   Valneva signe un nouveau contrat de $59 millions avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin IXIARO®   Saint Herblain (France), 16 janvier 2019 - Valneva SE…

Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…