Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Des actionnaires pressent HSBC d'agir plus vite sur le climat

| AFP | 571 | 5 par 2 internautes
De grands investisseurs veulent contraindre la banque HSBC à en faire plus sur le climat et à réduire le financement des énergies fossiles
De grands investisseurs veulent contraindre la banque HSBC à en faire plus sur le climat et à réduire le financement des énergies fossiles ( DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )

Une quinzaine de grands investisseurs vont déposer une résolution lors de la prochaine assemblée générale d'HSBC afin de contraindre la banque à en faire plus sur le climat et à réduire le financement des énergies fossiles, a annoncé dimanche l'ONG ShareAction.

L'initiative, coordonnée par ShareAction, est portée notamment par le géant français de la gestion d'actifs Amundi ou le fonds spéculatif britannique Man Group, ainsi que d'autres investisseurs au Royaume-Uni, en France, au Danemark et en Suède, selon un communiqué.

Les 15 investisseurs institutionnels, qui gèrent au total 2.400 milliards d'actifs et auxquels se sont associés 117 actionnaires individuels, espèrent que le conseil d'administration de la banque soutiendra leur résolution lors de l'assemblée générale en avril prochain.

La résolution exige d'HSBC qu'elle publie une stratégie et des objectifs afin de réduire son financement des énergies fossiles, à commencer par le charbon, en suivant un calendrier cohérent avec les accords de Paris sur le climat.

Selon l'ONG Rainforest Action Network (RAN), HSBC est la deuxième banque qui finance le plus les énergies fossiles en Europe derrière la britannique Barclays.

En octobre 2020, HSBC s'est engagée à atteindre d'ici 2050 la neutralité carbone pour son portefeuille de financement, et dit vouloir s'aligner sur les objectifs de l'accord de Paris.

Mais elle n'a pas donné d'objectif précis sur le financement des énergies les plus polluantes.

ShareAction a observé qu'au cours des quatre mois qui ont précédé cette annonce d'HSBC, la banque a accordé des financements supplémentaires de 1,8 milliard de dollars au secteur des énergies fossiles, notamment dans des infrastructures pour le charbon et le sable bitumineux.

Comme il s'agit d'une résolution présentée par des actionnaires, elle devra obtenir 75% des votes pour passer, contrairement aux résolutions ordinaires qui n'ont besoin que d'une simple majorité.

"Cinq ans après les accords de Paris, HSBC continue de verser des milliards dans le secteur du charbon, un comportement qui n'est pas cohérent avec le fait de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré", souligne Jeanne Martin, de l'ONG ShareAction.

"Si HSBC est sérieuse sur son ambition de neutralité carbone, elle soutiendra cette résolution", selon elle.

Interrogée par l'AFP, la banque indique "être fermement décidée à s'attaquer au changement climatique".

"Nous travaillons sur les détails de notre feuille de route vers la neutralité carbone et nous continuons à échanger positivement avec nos clients, les actionnaires et ShareAction", selon un porte-parole.

Un groupe d'actionnaires, soutenu par l'ONG, avait déjà présenté une résolution sur le climat lors de l'assemblée générale de Barclays en mai dernier, ce qui constituait une première pour une banque européenne.

Sous la pression, Barclays avait décidé de présenter sa propre résolution avec des objectifs un peu moins ambitieux, mais qui avait été adoptée par les actionnaires contrairement à celle portée par ShareAction.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne