En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 521.99 PTS
+0.13 %
5 513.50
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 344.64
+0.09 %
DAX PTS
12 273.05
+0.36 %
Dowjones PTS
26 548.22
-0.67 %
7 591.54
+0.00 %
1.136
-0.05 %

Dépenses suspectes de Carlos Ghosn: Le Maire promet le dépôt d'une plainte par Renault

| AFP | 224 | 4.50 par 2 internautes
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire à Paris, le 23 mai 2019
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire à Paris, le 23 mai 2019 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a assuré mercredi qu'une plainte serait déposée par le groupe Renault, dont l'Etat détient 15%, concernant les 11 millions d'euros de dépenses suspectes engagées par son ancien PDG Carlos Ghosn.

"L'Etat déposera tous ces éléments à la justice et il y aura une plainte. Elle sera instruite et la justice tranchera", a affirmé M. Le Maire, invité sur BFMTV et RMC, en précisant que la plainte serait déposée par le groupe automobile lui-même.

"Quand l'Etat est actionnaire de référence d'une entreprise, comme dans Renault où nous avons 15%, et bien son rôle est de s'assurer que sa gouvernance fonctionne bien", a ajouté le ministre.

Le Conseil d'administration du constructeur français a annoncé mardi soir que 11 millions d'euros de dépenses suspectes engagées par l'ancien patron de l'alliance automobile franco-japonaise Carlos Ghosn avaient été identifiés par un audit interne.

Cet audit, mené conjointement par Renault et Nissan au sein de leur filiale commune RNBV, basée aux Pays-Bas, a "confirmé des déficiences" sur le plan "de la transparence financière et des procédures de contrôle des dépenses", a expliqué le conseil.

Cette somme recouvre des "surcoûts de déplacement de M. Ghosn par avion", "certaines dépenses engagées par M. Ghosn" et "des dons ayant bénéficié à des organismes à but non lucratif", a-t-il précisé dans un communiqué.

Rappelant avoir lui-même réclamé "il y a six mois" cet audit interne, Bruno Le Maire a assuré que des faits "qui sont répréhensibles" avaient été identifiés lors de cette enquête interne au groupe automobile. "Donc sur la base de cet audit tous les faits seront présentés à la justice et la justice tranchera", a-t-il insisté.

Le conseil d'administration de Renault, qui se réunissait pour étudier un projet de fusion avec Fiat Chrysler, avait assuré mardi avoir demandé "aux représentants de Renault de se rapprocher de leurs homologues de Nissan dans les instances de gouvernance de RNBV en vue de la mise en œuvre des actions judiciaires disponibles aux Pays-Bas", sans évoquer formellement une "plainte".

Arrêté le 19 novembre à Tokyo, Carlos Ghosn fait l'objet de quatre inculpations par la justice japonaise: deux pour des dissimulations de revenus dans des documents boursiers et deux pour des cas différents d'abus de confiance aggravé, dont détournement présumé de fonds de Nissan.

L'ancien capitaine d'industrie, qui clame son innocence, a dénoncé à plusieurs reprises un complot ourdi par Nissan. Il a été libéré sous caution le 25 avril.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/06/2019

Sans information particulière, SoLocal s'offre une deuxième séance de forte hausse...

Publié le 26/06/2019

Le Conseil d'administration du groupe Valeo a décidé à l'unanimité de coopter Bpifrance Participations en tant qu'administrateur, en remplacement de...

Publié le 26/06/2019

General Mills, le groupe agroalimentaire américain du Minnesota, corrige avant bourse à Wall Street...

Publié le 26/06/2019

TAROM disposera bientôt de neuf nouveaux ATR 72-600...

Publié le 26/06/2019

Après les déboires actuels