En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 561.02 PTS
+0.19 %
5 576.50
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 398.88
+0.58 %
DAX PTS
12 289.27
+0.50 %
Dowjones PTS
27 222.97
+0.01 %
7 904.13
+0.00 %
1.124
-0.32 %

Départ du responsable du programme Boeing 737, dont le MAX

| AFP | 205 | Aucun vote sur cette news
Eric Lindblad, responsable du programme 737 dont le MAX, quitte Boeing
Eric Lindblad, responsable du programme 737 dont le MAX, quitte Boeing ( Jim WATSON / AFP/Archives )

Eric Lindblad, responsable du programme 737 dont le MAX, quitte le constructeur aéronautique américain Boeing qui est englué depuis mi-mars dans une crise sans précédent à la suite de deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts.

Dans un document interne adressé jeudi aux salariés et dont l'AFP a obtenu copie, le patron de la division aviation civile Kevin McAllister indique que M. Lindblad a décidé de prendre sa retraite.

Entré chez Boeing il y a 34 ans, M. Lindblad était à la tête du programme 737 --le plus rentable de Boeing-- depuis seulement un an. Il est le premier haut responsable opérationnel à quitter l'avionneur après l'immobilisation au sol à travers le monde de toute la flotte de 737 MAX.

La gestion de la crise du 737 par la direction de Boeing fait l'objet de nombreuses critiques, certains observateurs reprochant au groupe un manque de transparence.

Il a notamment été reproché au PDG Dennis Muilenburg d'avoir résisté avant d'appeler les autorités américaines à clouer l'avion au sol et d'avoir refusé de parler de défauts de conception du 737 MAX alors même que le système anti-décrochage MCAS de l'avion était mis en cause dans les deux accidents par les enquêtes préliminaires.

M. Muilenburg a écarté toute idée de démission. Il répète que sa mission est désormais de s'assurer que le 737 MAX retourne dans le ciel et que la sécurité soit le leitmotiv de Boeing.

Eric Lindblad "m'a fait part l'année dernière de son désir de prendre sa retraite", explique jeudi Kevin McAllister, annonçant que Mark Jenks prendra ses fonctions de nouveau responsable du programme 737 dans les "prochaines semaines".

Outre le programme du 737, M. Jenks sera aussi chargé de l'usine de Renton, près de Seattle (nord-ouest), où sont assemblés les 737 MAX.

M. Jenks, qui travaille chez Boeing depuis 36 ans, occupait jusque-là le poste de vice-président du projet d'avion de ligne de taille moyenne baptisé temporairement "NMA" d'une capacité de 200 à 270 sièges.

Avant cela, il se trouvait sur le programme du 787. Notamment au moment des problèmes de batteries, juste après l'entrée en service de ce long-courrier.

Il sera lui-même remplacé sur le NMA par Mike Sinnett, l'actuel responsable de la stratégie des produits.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le CAC40 a frôlé les 5.600 points ce matin mais réduit nettement ses gains vers la mi-journée

Publié le 19/07/2019

Faurecia et Valeo grimpent !

Publié le 19/07/2019

Somfy a affiché, au titre de son deuxième trimestre, un chiffre d’affaires de 332 millions d’euros en croissance de 5,3% en termes réels et de 5,1% à données comparables. Sur l’ensemble du…

Publié le 19/07/2019

Publicis chute de 8,69% à 43,36 euros à la Bourse de Paris et prend la dernière place l'indice CAC 40 après avoir abaissé sa prévision de croissance pour l'année 2019. Le groupe publicitaire…

Publié le 19/07/2019

Ekinops, fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications, annonce la levée de l’ensemble des conditions suspensives et la finalisation, ce…