5 514.83 PTS
+0.36 %
5 516.0
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 412.53
+0.40 %
DAX PTS
13 408.98
+0.96 %
Dowjones PTS
26 017.81
+0.00 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Delta Air Lines passe une grosse commande à Airbus, camouflet pour Boeing

| AFP | 138 | Aucun vote sur cette news
L'avion A321neo lors d'une présentation au salon international du Bourget, près de Paris
L'avion A321neo lors d'une présentation au salon international du Bourget, près de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Delta Air Lines a passé à Airbus une commande ferme de 100 avions moyen-courriers A321neo pour un montant de 12,7 milliards de dollars au prix catalogue, un gros camouflet pour Boeing qui fondait beaucoup d'espoirs sur ce contrat.

Dans un communiqué publié jeudi, la compagnie aérienne indique avoir également pris une option pour 100 appareils supplémentaires.

Le début des livraisons de ces avions, équipés de moteurs Pratt & Whitney dont les retards de production ont coûté des contrats à Airbus, est prévu pour 2020 jusqu'en 2023.

Delta explique que ces avions pouvant transporter jusqu'à 197 passagers et faire consommer 12% moins de kérosène comparé aux A321 classiques, vont lui permettre de renouveler sa flotte de moyen-courriers.

"C'est la transaction idoine tombant au bon moment pour nos clients, nos employés et nos actionnaires", a affirmé Ed Bastian, le PDG de Delta, cité dans le communiqué.

Ce contrat accroît non seulement la part de marché d'Airbus dans le segment des monocouloirs mais souligne également les tensions actuelles entre Delta et Boeing.

Boeing a hérissé récemment Delta en obtenant de l'administration du président Donald Trump l'imposition de taxes pour tout avio CSeries du constructeur canadien Bombardier vendu aux Etats-Unis.

L'avionneur américain accuse son rival canadien de fabriquer ses avions de 100 à 160 places grâce à des subventions publiques et de les avoir vendus à perte à Delta.

"Nous ne paierons pas les taxes qui sont en discussion ou en débat et ça c'est très clair", avait répliqué en octobre Ed Bastian, jugeant le conflit "irréaliste" et "absurde" parce que, expliquait-il, Boeing ne disposait pas d'un avion concurrent au CSeries au moment où Delta avait passé sa commande.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Moody's a fait savoir, dans un commentaire sur Carrefour, que la notation Baa1 qu'elle attribue au distributeur "repose sur la perspective que Carrefour va progressivement stabiliser sa rentabilité".…

Publié le 19/01/2018

Le calendrier s'étoffe (un peu)...

Publié le 19/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/01/2018

PSA annonce que sa politique de l’emploi pour l’année 2018 (DAEC) vient d’être approuvée par le Comité Central d’Entreprise du groupe. Ainsi, cinq organisations syndicales sur six (CFDT,…

Publié le 19/01/2018

Schlumberger a fortement creusé sa perte nette au quatrième trimestre, à plus de 2 milliards de dollars contre 204 millions un an plus tôt. Elle intègre notamment des dépréciations des actifs…

CONTENUS SPONSORISÉS