5 390.63 PTS
-
5 411.00
-
SBF 120 PTS
4 323.31
-
DAX PTS
12 677.97
-
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 296.91
+0.08 %

Délocalisation des services clients: Engie assigné en justice par ses syndicats

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Logo Engie au salon Actionaria de Paris le 18 novembre 2016
Logo Engie au salon Actionaria de Paris le 18 novembre 2016 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

L'intersyndicale des activités clientèle d'Engie a annoncé lundi avoir assigné l'énergéticien en justice pour obtenir les "données économiques et sociales" liées à la délocalisation des services clients, qui s'accentue selon elle et aboutit à une "véritable hémorragie d'emplois" en France.

Selon les syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO, à la fin de l'année, "près de 1.200 emplois clientèle" auront été délocalisés "en catimini, dans des pays à très bas coûts" (Sénégal, Cameroun, Maroc, Portugal et Ile Maurice).

"La direction qualifie +d'expérimentation+ cette véritable hémorragie d'emplois afin de s'affranchir d'une information-consultation devant le Comité d'établissement du Commercialisateur d'Engie", écrit l'intersyndicale dans un communiqué. Elle demande "le dossier présentant toutes les données économiques et sociales liées à cette délocalisation".

L'audience est prévue devant le tribunal de grande instance de Nanterre le 22 novembre, a précisé à l'AFP Patricia Chastan (CFE-CGC).

Le 26 septembre, les syndicats avaient appelé les salariés des services clients à se mobiliser pour protester contre ce "dumping social" et "défendre l'emploi en France". 72% des salariés avaient fait grève selon l'intersyndicale, la direction donnant pour sa part un taux de grévistes de 35,92%.

Un nouveau mouvement de grève est prévu le 14 novembre, a ajouté Mme Chastan.

L'activité service client du groupe énergétique est déjà externalisée à 80%, majoritairement à des prestataires (centres d'appel) en France. Mais Engie intensifie d'une part l'externalisation, pour la porter à 90% selon la représentante syndicale, et d'autre part la délocalisation à l'étranger de ces services, selon l'intersyndicale.

En septembre, Engie avait expliqué avoir "lancé en 2016 avec ses prestataires une expérimentation consistant à réaliser certaines activités de relation clientèle (...) hors de France, et l'a pérennisée au vu des bons résultats". "Cette démarche vise à répondre à la nécessité de l'entreprise de réduire ses coûts", avait souligné le groupe.

L'intersyndicale, qui dénonce également la volonté de la direction de scinder en deux la direction des activités clientèle (environ 1.200 salariés), avait déjà assigné Engie en justice pour obtenir un délai supplémentaire pour "défaut d'informations" sur ce dossier. Faute d'avoir obtenu gain de cause, elle a décidé de faire appel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...