En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Délits financiers au SC Bastia: des fonctionnaires des impôts en garde à vue

| AFP | 322 | 3 par 1 internautes
Le Sporting Club de Bastia, placé en liquidation judicaire depuis le 5 septembre 2017
Le Sporting Club de Bastia, placé en liquidation judicaire depuis le 5 septembre 2017 ( YANNICK GRAZIANI / AFP/Archives )

Plusieurs fonctionnaires des impôts de Haute-Corse ont été placés jeudi en garde à vue à la police judiciaire d'Ajaccio dans le cadre d'une enquête sur des délits financiers du club de football SC Bastia, en liquidation judiciaire, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces gardes à vue de fonctionnaires de la direction départementale des finances publiques de Haute-Corse visent à comprendre pourquoi ce club a pu bénéficier d'aménagement d'impôts pendant des années et s'il y a eu un "soutien abusif" des services fiscaux, ont expliqué à l'AFP ces sources.

Contacté par l'AFP, le parquet de Bastia n'a fait aucun commentaire sur cette affaire.

En février 2019, un expert-comptable et un commissaire aux comptes avaient été mis en examen notamment pour "participation à une association de malfaiteurs", dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour escroquerie, banqueroute et abus de biens sociaux dans cette affaire. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Plusieurs perquisitions entre avril et juin 2018 avaient permis de saisir de "nombreux documents bancaires et comptables" et d'établir "que les règles et principes de comptabilité n'avaient pas été respectées", avait indiqué en février 2019 le parquet de Bastia.

La SASP Sporting Club Bastia, ancien gestionnaire du club relégué administrativement en National 3, avait été placé en liquidation judiciaire le 5 septembre 2017.

Le club, qui évoluait jusqu'à la saison 2016-2017 en Ligue 1, affichait lors de son placement en liquidation une dette de 21 millions d’euros, pour des actifs estimés à 10 millions d'euros. Il employait 47 salariés dans son administration et était débiteur envers une série d'entreprises insulaires.

Côté sportif, le club, repris depuis mi-août 2017 par deux entrepreneurs bastiais Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luiggi, a connu une interminable dégringolade. Relégué en L2 sur le terrain à l'issue de la saison 2016-2017, il a ensuite été rétrogradé administrativement en National 1 (nouveau nom du National, 3e division) par la DNCG, le gendarme financier du football, à cause de ses difficultés budgétaires.

La sanction a été confirmée en appel, puis par un avis du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Mais la DNCG et le Comité exécutif de la Fédération française de football n'ayant pas validé le budget bastiais pour le National 1, le SCB a dû finalement évoluer en National 3.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

L'once d'or approche désormais des 1.650 dollars l'once sur le marché Comex aux Etats-Unis, soutenu par la crise du coronavirus, qui incite les investisseurs à se réfugier vers les placements…

Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…