En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Décès de Raymond Lévy, ancien PDG de Renault

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Raymond Lévy pose dans son bureau le 26 janvier 1982
Raymond Lévy pose dans son bureau le 26 janvier 1982 ( Joel ROBINE / AFP/Archives )

Raymond Lévy, ancien PDG de Renault de 1986 à 1992, est décédé mercredi à l'âge de 91 ans, a annoncé sa famille dans un avis publié jeudi par le quotidien Le Monde.

En décembre 1986, M. Lévy avait pris les rênes de Renault dans des conditions tragiques. Il succédait au PDG Georges Besse, assassiné quelques semaines plus tôt par des militants du groupe révolutionnaire Action directe.

Resté six ans à la tête du constructeur alors contrôlé par l'Etat français, Raymond Lévy l'avait recentré sur l'automobile en cédant des filiales et rétabli les comptes, poursuivant un redressement engagé par son prédécesseur.

En 1988, année d'un bénéfice record pour le groupe, il avait lancé la Renault 19, qui avait connu le succès en Europe, et en 1991, il avait entamé un accord de fusion avec Volvo, qui avait fini par avorter.

Mais c'est son successeur Louis Schweitzer qui avait géré l'issue de ce dossier à partir de 1992, M. Lévy ayant été contraint de passer la main, ayant atteint la limite d'âge.

Carlos Ghosn, PDG du groupe Renault et successeur de M. Schweitzer, a salué jeudi "la mémoire de Raymond Lévy, dont le travail, l'exigence et l'engagement ont contribué au redressement de la Régie Renault à la fin des années 80 et préparé l'entreprise à son retour dans le secteur privé", selon un message transmis à l'AFP.

Diplômé de Polytechnique, dont il était sorti major en 1948, ingénieur des Mines et titulaire d'un master de sciences du MIT, Raymond Lévy avait débuté sa carrière en 1952 aux Houillères du Nord-Pas-de-Calais, puis au service des Mines de Toulouse.

Il avait travaillé durant 23 ans dans le pétrole à partir de 1957. Au sein de la société Elf, M. Lévy avait restructuré l'outil de raffinage et de distribution durant les années 1970.

Il avait assumé les fonctions de directeur général (1972-1976) puis président (1976-1980) d'Elf-Union, de PDG d'Elf-France (1975-1980), et de vice-président-directeur général de la société nationale Elf-Aquitaine (1976-1980), dont il était devenu numéro deux au côté d'Albin Chalandon.

Au début des années 1980, il avait été nommé président de la Compagnie française des aciers spéciaux (1981-1984), et PDG d'Usinor (aujourd'hui partie d'ArcelorMittal) puis du sidérurgiste belge Cockerill Sambre (1985-86).

Après son départ de Renault, Raymond Lévy avait occupé notamment la fonction de président du conseil de surveillance de Lagardère SCA puis du Consortium de réalisation (CDR), qui gérait les anciens actifs du Crédit Lyonnais.

Commandeur de la légion d'honneur, Raymond Lévy, ancien vice-président du Conseil général des Mines (1987-1993) puis président de l'Amicale du corps des Mines (1993-2002), a aussi présidé le Cercle de l'Industrie de 1993 à 2001.

Ses obsèques auront lieu vendredi, à 11 heures, au cimetière parisien de Pantin, selon l'avis de décès.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…