En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.32 PTS
-0.48 %
5 421.50
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 339.05
-0.45 %
DAX PTS
12 714.09
-0.41 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Début de trimestre compliqué pour le pétrole

| Boursier | 204 | Aucun vote sur cette news

Hausse de la production d'or noir américaine et de l'Opep, sursaut du dollar et prises de bénéfices expliquent ce reflux des cours du brut ce lundi

Début de trimestre compliqué pour le pétrole
Credits Reuters

Début de trimestre compliqué pour le pétrole. Le WTI pour livraison novembre cède actuellement 2,1% à 50,6 dollars sur le New York Mercantile Exchange alors que le baril de Brent pour livraison décembre perd 1,7% à 55,8 dollars à Londres. Hausse de la production d'or noir américaine et de l'Opep, sursaut du dollar et prises de bénéfices expliquent ce reflux des cours du brut ce lundi. Il faut dire que le pétrole a gagné plus de 9% en septembre, signant sa plus forte hausse mensuelle depuis avril 2016. Mieux encore, entre juin et septembre, le baril de Brent de la mer du Nord a gagné environ 20%, soit sa meilleure performance pour un troisième trimestre depuis 2004.

"Avec le risque géopolitique au Kurdistan, le Brent a atteint un plus haut de deux ans. Je pense que le rally est un peu exagéré", expliquait la semaine passée Gene McGillian, de chez Tradition Energy. "Je pense que ce sera une lutte pour le baril de Brent de dépasser les 60$", affirme pour sa part Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Selon le groupe de services pétroliers Baker Hughes, le nombre de forages pétroliers aux Etats-Unis a augmenté de six unités (à 750) la semaine dernière, après sept semaines de baisse.

Par ailleurs, la production de l'Opep a progressé de 50.000 barils par jour au mois de septembre, selon les données de Reuters, soutenues par l'augmentation des exportations irakiennes et les pompages de la Libye, pays appartenant au cartel, mais exempté de l'accord d'encadrement. Ces chiffres montrent que l'organisation n'a respecté qu'à hauteur de 86% son accord de réduction de la production, contre un taux de conformité de 89 en août% en août.

Enfin, le net sursaut du billet vert pèse également sur les cours du brut dans la mesure où les investisseurs munis d'autres devises voient le coût du pétrole augmenter avec le renchérissement du dollar.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Ventes et commandes en forte hausse sur le début d'exercice...

Publié le 19/07/2018

Quelques jours après l'annonce d'un renforcement de sa coopération avec China Southern et Xiamen Airlines, Air France-KLM élargit son alliance avec...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

L'Airbus BelugaXL a effectué son premier décollage

Publié le 19/07/2018

La commande du jour est évaluée à plus de 10 milliards de dollars au prix catalogue.