En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

De la 6G illimitée pour 100 ans ? Orange teste la naïveté des internautes

| AFP | 500 | 1 par 1 internautes
L'opérateur Orange reçoit chaque jour 20.000 mails d'alerte sur son adresse abuse@orange.fr qui permet à ses abonnés de signaler des mails suspects
L'opérateur Orange reçoit chaque jour 20.000 mails d'alerte sur son adresse abuse@orange.fr qui permet à ses abonnés de signaler des mails suspects ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

L'opérateur télécom Orange lance mardi matin une fausse campagne publicitaire vantant un forfait illimité 6G pour 100 ans, destinée à piéger - gentiment - les internautes naïfs et à les rappeler à la prudence face au risque de "hameçonnage".

Des affiches à Paris, Lyon et Marseille, et des bannières publicitaires sur internet imitant certains codes visuels d'Orange invitent les internautes à bénéficier d'une offre mirifique (un "forfait illimité 6G pendant 100 ans"), en se rendant sur un site spécial (6g100ans.fr) qui va leur demander des informations personnelles.

Là, Orange tombe rapidement le masque pour expliquer aux internautes qu'ils sont sur un faux site, comme ceux utilisés par les pirates faisant du hameçonnage (phishing en anglais), c'est-à-dire une usurpation d'identité pour extorquer des données.

Et l'opérateur de décrire les signes qui signalent l'arnaque: les offres mirifiques et à caractère urgent, les logos imités, les fautes d'orthographe, les demandes de données personnelles...

Les affiches resteront en place 48 heures.

Le hameçonnage "est en constante progression", a indiqué à l'AFP Hugues Foulon, le directeur de la stratégie et des activités de cybersécurité d'Orange.

"Notre objectif n'est pas de terroriser" sur le risque que représente le hameçonnage, "mais d'être pédagogique", a-t-il ajouté.

La fausse campagne d'Orange est volontairement caricaturale, mais dans la réalité, "c'est de plus en plus difficile de reconnaître un email de phishing, et moi-même j'ai été à deux doigts de cliquer" sur certains messages particulièrement sophistiqués, a-t-il reconnu.

Orange reçoit chaque jour 20.000 mails d'alerte sur son adresse abuse@orange.fr qui permet à ses abonnés de signaler des mails suspects.

L'opérateur demande chaque mois la fermeture de 1.500 sites usurpant son identité.

Et Orange n'est pas la marque la plus usurpée. Selon un classement européen et nord-américain publié par la société de cybersécurité Vade Secure, spécialisée dans la sécurisation des courriers électronique, c'est Microsoft qui était la marque la plus détournée par les hameçonneurs au premier trimestre 2019.

Viennent ensuite Paypal, Netflix, Facebook, Bank of America et Crédit Agricole. Orange arrive à la 16ème position.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT