En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 515.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 496.25
-0.38 %
7 824.37
+0.51 %
1.113
-0.20 %

Darmanin propose de supprimer la redevance télévisuelle

| AFP | 830 | 5 par 8 internautes
Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à sa sortie de l'Elysée, le 6 mars 2019
Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à sa sortie de l'Elysée, le 6 mars 2019 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a proposé vendredi de supprimer la contribution à l'audiovisuel public, estimant que la suppression progressive de la taxe d'habitation allait compliquer sa perception.

"La question se pose de cette redevance télé, d'autant que l'on ne saura plus comment l'adresser", a affirmé le ministre sur RMC, rappelant qu'elle était actuellement perçue avec la taxe d'habitation qui doit être supprimée d'ici à la fin du quinquennat.

"Je l'ai proposé au président de la République et au Premier ministre. Nous aurons l'occasion de voir ce qu'ils décident", a ajouté le ministre. "Cela coûte cher d'adresser un impôt seul qui rapporte à peu près 120 euros", a-t-il ajouté.

"On affecte cet argent à Radio France et à France Télévisions, ce qui pose la question de la réforme de Radio France et de France Télévisions. C'est donc facile à dire et difficile à faire", a-t-il reconnu.

Pour le ministre de la Culture Franck Riester. "C'est le président de la République et le Premier ministre qui prendront leur décision", a-t-il déclaré vendredi sur France Bleu, précisant qu'il étudierait les "modalités techniques avec le (ministre du) Budget".

"Nous avons besoin d'un service public de l'audiovisuel fort", a souligné le ministre de la Culture. "La question est d'avoir un financement à la hauteur des besoins, qui soit pérenne, et qui garantisse son indépendance par rapport au pouvoir politique".

La contribution à l'audiovisuel public est due par les contribuables s'ils sont imposables à la taxe d'habitation et qu'ils occupent, au 1er janvier de l'année d'imposition, un logement équipé d'un téléviseur. Son montant est de 139 euros en métropole et de 89 euros dans les DOM-TOM, selon le site gouvernemental service-public.fr.

La redevance télé a rapporté l'an dernier 3,2 milliards d'euros nets qui constituent la principale source de financement des entreprises de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, Arte...).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...