En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 849.88 PTS
-0.96 %
4 844.0
-0.92 %
SBF 120 PTS
3 854.71
-0.96 %
DAX PTS
10 851.44
-0.67 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.128
-0.64 %

Dans un marché hésitant à Wall Street, le Dow Jones grimpe à un record

| AFP | 248 | Aucun vote sur cette news
Wall Street a terminé sur une note contrastée
Wall Street a terminé sur une note contrastée ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Wall Street a terminé sur une note contrastée mardi, le Dow Jones grimpant à un nouveau record tandis que le Nasdaq se repliait nettement, dans un marché affectionnant les entreprises américaines mais continuant à surveiller les tensions commerciales avec la Chine.

L'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,46% à 26.773,94 points.

Il a notamment été entraîné par le groupe informatique Intel (+3,55%) ainsi que par les multinationales habituellement sensibles à tout soubresaut sur les problèmes commerciaux, Caterpillar (+1,67%), 3M (+1,66%) et Boeing (+1,07%).

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,47% à 7.999,55 points.

L'indice élargi S&P 500 a de son côté cédé 0,04%, à 2.923,43 points.

Les indices ont hésité sur la direction à suivre dès le début de la séance.

Le compromis obtenu entre Washington, Ottawa et Mexico sur un nouvel accord de libre-échange a rasséréné les investisseurs, satisfaits de voir s'éloigner les incertitudes liées à une montée des tensions commerciales entre les trois pays.

Mais "il reste de nombreuses inquiétudes liées à la situation avec la Chine, notamment sur la durée" du conflit commercial, a relevé Nate Thooft de Manulife Asset Management.

A cela s'est ajouté mardi un regain d'incertitudes autour du budget italien et de nouvelles dissensions au Royaume-Unis sur le Brexit.

- Note abaissée pour GE -

Dans le même temps, "les acteurs du marché continuent à favoriser les investissements dans les actions des entreprises américaines", a commenté M. Thooft.

"Les indicateurs sont encore bons et les résultats du troisième trimestre s'annoncent décents; l'idée générale est qu'il faut profiter de la montée des indices tant qu'on ne voit pas les preuves concrètes d'une récession à l'horizon", a estimé le spécialiste.

Le marché obligataire se détendait: le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans des États-Unis reculait vers 20H35 GMT à 3,055%, contre 3,084% lundi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,207%, contre 3,234% à la précédente fermeture.

Sur le front des valeurs, le conglomérat General Electric s'est apprécié de 1,90% après avoir déjà bondi de plus de 7% lundi à la suite de la nomination surprise d'un nouveau PDG.

Le groupe a aussi révisé à la baisse ses prévisions de bénéfices pour 2018 et inscrit une charge pouvant aller jusqu'à 23 milliards de dollars à cause des difficultés de la division énergie. Autant de raisons invoquées par l'agence de notation S&P Global Rating pour abaisser la note de l'entreprise de deux crans, de A à BBB+, un classement attribué aux émetteurs de qualité moyenne mais en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate.

Les agences Moody's et Fitch ont de leur côté averti qu'elles pourraient à court terme abaisser la note de l'entreprise.

Le marchand de boissons et de snacks Pepsico, qui a publié des résultats meilleurs que prévu au 3e trimestre mais a prévenu que la hausse du dollar aurait des effets négatifs sur son bénéfice, a reculé de 1,80%.

Le géant du commerce en ligne Amazon a perdu 1,65% après avoir annoncé son intention d'augmenter le salaire minimum de ses employés aux Etats-Unis à 15 dollars de l'heure à partir du 1er novembre.

Le constructeur General Motors, qui a accusé une baisse de 11% de ses voitures au troisième trimestre, a perdu 2,63%. Son concurrent Ford, qui a enregistré un repli de 10% de ses ventes en septembre, a cédé 1,29%.

Tesla, qui a respecté ses objectifs de production de son nouveau modèle moyenne gamme Model 3 au troisième trimestre mais s'est plaint mardi de la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump avec la Chine, a reculé de 3,12%.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/12/2018

Manifestation de "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées à Paris, le 8 décembre 2018 ( Lucas BARIOULET / AFP/Archives )Quinze organisations dont l'Espace des Luttes LFI, le Parti de…

Publié le 14/12/2018

Un manifestant environnementaliste en marge de la conférence climat (COP24) à Katowice (Pologne) le 8 décembre 2018. ( Janek SKARZYNSKI / AFP )Entre retards, désaccords et pressions de toutes…

Publié le 14/12/2018

Des abeilles dans une ruche à Rome le 26 juillet 2018. ( TIZIANA FABI / AFP )En Finlande, des scientifiques ont mis au point ce qu'ils croient être le premier vaccin au monde pour protéger les…

Publié le 14/12/2018

Les dirigeants européens réunis à Brxuelles au deuxième jour du sommet, le 14 décembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP )Les dirigeants européens approuveront vendredi lors d'un sommet européen…

Publié le 14/12/2018

Des policiers s'activent dans la rue où Chérif Chekatt a été tué le 13 décembre 2018 à Strasbourg ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Deux personnes de l'entourage de l'assaillant de l'attentat…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

2,1 Milliards d'Euros...

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…