En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
+0.43 %
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
+0.32 %
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Dans le Lot-et-Garonne, pas de bonnet d'âne à l'école des bourricots

| AFP | 387 | Aucun vote sur cette news
A l'Ecole nationale des ânes maraîchers (Enam), en Lot-et-Garonne, la fine fleur des bourricots et des agriculteurs font l'apprentissage, en tandem, d'un labour de haute-précision, pas cher et
A l'Ecole nationale des ânes maraîchers (Enam), en Lot-et-Garonne, la fine fleur des bourricots et des agriculteurs font l'apprentissage, en tandem, d'un labour de haute-précision, pas cher et "écolo". ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

A l'Ecole nationale des ânes maraîchers (Enam), en Lot-et-Garonne, la fine fleur des bourricots et des agriculteurs font l'apprentissage, en tandem, d'un labour de haute-précision, pas cher et "écolo".

Sur cinq hectares de prairie, une dizaine de baudets triés sur le volet accompagnent ces maraîchers de tous âges qui préfèrent l'âne travailleur au tracteur.

Les qualités requises pour intégrer la voie royale de l'Enam ? Pour l'animal, "un bon mental et une morphologie costaud, 300 kilos pour 1,30 mètre de haut", explique Pascal Sachot, directeur de l'Enam.

Côté humain, une saine motivation et 273 euros suffisent pour trois jours "d'initiation à la traction asine" dans cette ferme-école de Villeneuve-sur-Lot, unique en France.

D'emblée, le directeur de l'établissement tord le cou aux idées reçues: "l'âne n'est ni bête, ni têtu!".

- "Major de la promo" -

A la ferme-école, l'exercice frise la haute voltige: les baudets peuvent évoluer dans des couloirs d'à peine 20 cm.
A la ferme-école, l'exercice frise la haute voltige: les baudets peuvent évoluer dans des couloirs d'à peine 20 cm. ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Dans l'écurie, le major de la promo, c'est Diabolo, un "Pyrénées" noir et volontaire. Dès potron-minet, il attaque le sillon gelé par le froid piquant de l'automne, dans un brouillard à couper au couteau.

Une demi-douzaine d'agriculteurs convertis au "bio" ou fraîchement installés avec peu de moyens, sont venus d'Ile-de-France, Occitanie ou Nouvelle-Aquitaine pour apprendre aussi l'art de biner l'épinard, butter la salade, ou griffer la blette sur 5.000 m2 de "tunnels" (serres).

Les yeux encore embrumés de sommeil, les stagiaires s'exercent à tour de rôle à la conduite sur sillons avec maître Diabolo. Jean-Luc Richevon, 50 ans, se met en position, guides (rênes) en main, trois mètres derrière "l'âne-école".

Cinq mots, cinq petits mots magiques pour établir la relation fusionnelle avec l'animal: "Holà" (pour l'arrêt), "marche", "recule", "gauche", "droite". Pour sa première fois, Jean-Luc tâtonne, s'emmêle et s'exaspère.

Ferme rappel à l'ordre de l'instructeur en chef: "donner la bonne consigne au bon moment, et ne jamais changer le code. L'intonation de la voix fait tout: la sanction, l'avertissement ou l'encouragement", assène M. Sachot.

Cinq mots, cinq petits mots magiques pour établir la relation fusionnelle avec l'animal:
Cinq mots, cinq petits mots magiques pour établir la relation fusionnelle avec l'animal: "Holà" (pour l'arrêt), "marche", "recule", "gauche", "droite". ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Qui de l'âne ou de l'apprenti-maraîcher conduit l'autre ? Diabolo repère vite les cancres et "rectifie les erreurs", s'amuse M. Sachot.

Jean-Luc Richevon exploite trois hectares de vigne dans le Médoc. Pour lui, "le gros avantage de l'âne, c'est qu'on peut l'utiliser pour le labour même en mauvaises conditions, parce qu'il fait moins de dégâts qu'un tracteur". L'âne à la vigne, "c'est aussi un bon outil de promotion pour le domaine" qui se revendique "bio".

- Mémoire d'âne -

Une saine motivation et 273 euros suffisent pour trois jours
Une saine motivation et 273 euros suffisent pour trois jours "d'initiation à la traction asine" dans cette ferme-école de Villeneuve-sur-Lot, unique en France. ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Educatrice récemment reconvertie dans le maraîchage bio, Camille Foriche, 28 ans, milite pour un retour à "une agriculture, moins intensive, plus humaine", mais rentable quand même.

"Avec un cheval, explique la maraîchère, il faut 80 cm entre les rangs. Pour un âne 40 cm suffisent. Donc sur la même surface, on peut produire deux fois plus de légumes".

A la ferme-école, l'exercice frise la haute voltige: les baudets peuvent évoluer dans des couloirs d'à peine 20 cm.

"Le percheron n'avance que par la répétition, l'âne retient la chose apprise pour la vie", serine M. Sachot.

D'où l'intérêt pour Camille d'apprendre "à ne pas faire n'importe quoi avec Fidji", son ânon de deux ans acquis l'an dernier, explique-t-elle. La maraîchère girondine est ici "pour faire (son) éducation", mais aussi son marché. Elle repartira sans doute avec l'âne Eratxu, moyennant 2.500 euros (hors taxe). Une bagatelle au regard des dizaines de milliers d'euros que lui coûterait l'achat d'un tracteur tout équipé.

Les qualités requises pour intégrer la voie royale de l'Enam ? Pour l'animal,
Les qualités requises pour intégrer la voie royale de l'Enam ? Pour l'animal, "un bon mental et une morphologie costaud, 300 kilos pour 1,30 mètre de haut", explique Pascal Sachot (D), directeur de l'Enam. ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Comme elle, à la fin de chaque session, une bonne moitié des stagiaires de l'Enam se laisse convaincre de rentrer à la maison avec un bourricot du cheptel.

"L'âne laboureur, c'est zéro pétrole, zéro bruit, zéro tassement du sol", et un dévouement inconditionnel au maître, martèle Pascal Sachot au fil des stages. "L'animal est sensible, affectueux, et peut se jeter dans le feu pour vous, ajoute l'expert, mais il ne faut JAMAIS le trahir", insiste-t-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…