En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.20 PTS
-0.37 %
5 413.50
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 336.66
-0.23 %
DAX PTS
12 578.71
+0.30 %
Dowjones PTS
25 028.12
+0.03 %
7 380.12
+0.06 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Cybersécurité: alerte à la vigilance avant le Black Friday

| AFP | 526 | 4.50 par 2 internautes
Un entrepôt Amazon à Peterborough (Angleterre), le 15 novembre 2017. Des salariés s'attendent à recevoir des commandes massives de clients qui ont retardé leurs achats jusqu'au
Un entrepôt Amazon à Peterborough (Angleterre), le 15 novembre 2017. Des salariés s'attendent à recevoir des commandes massives de clients qui ont retardé leurs achats jusqu'au "Black Friday", le 24 novembre 2017, symbole de prix défiants toute concurrence. La tradition vient des Etats-Unis ( CHRIS J RATCLIFFE / AFP/Archives )

Le groupement public cybermalveillance.gouv.fr a appelé mercredi à la plus grande vigilance avant la période de promotions en ligne du Black Friday et du Cyber Monday, pendant laquelle les cybercriminels ne manqueront pas de multiplier les arnaques.

"Cet événement sera bien évidemment l'occasion pour les cybercriminels de redoubler d'efforts pour profiter de la précipitation et de la crédulité des internautes imprudents en quête de la +bonne affaire à ne pas rater+ en menant des escroqueries de toutes sortes", a-t-il écrit dans un communiqué.

"Toutes les techniques frauduleuses seront utilisées par les criminels pour tenter d'abuser leurs victimes afin de leur faire réaliser un achat qu'elles ne verront jamais arriver, les faire rappeler des numéros surtaxés, leur voler leurs données personnelles ou bancaires, les rançonner", a-t-il mis en garde.

"Ne confondez pas vitesse et précipitation", conseille cybermalveillance.gouv.fr, pour qui il faut se méfier des offres trop généreuses, tâcher de vérifier l'existence réelle du vendeur ainsi que l'authenticité et la notoriété de son site, et aussi s'assurer que la transaction est sécurisée.

"Ne rappelez pas inconsidérément des numéros surtaxés, surtout si des messages énigmatiques vous demandent de recontacter un pseudo transporteur +pour votre livraison+ ou un service après-vente +suite à votre achat+", ajoute le groupement.

Cybermalveillance.gouv.fr met également en garde contre les appels, textos ou courriels trop beaux pour être honnêtes.

"Ne cliquez pas sur les liens et n'ouvrez pas les pièces jointes d'expéditeurs inconnus ou douteux qui vous annoncent l'affaire du siècle, vous pourriez le regretter amèrement par le vol de vos codes d'accès, de vos données personnelles ou bancaires, la réception d'un virus", prévient-il.

Plus généralement et "quitte à rater une très bonne affaire", il convient de ne pas donner, "au moindre doute", ses données personnelles et ses coordonnées bancaires, ce qui pourrait entraîner une usurpation d'identité ou des transactions bancaires frauduleuses. Et quoi qu'il en soit, il faut utiliser des mots de passe différents - et les choisir complexes - pour chaque application ou chaque site internet utilisé.

Lancée en octobre par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), Cybermalveillance.gouv.fr est une plateforme destinée à assister les particuliers, les administrations locales et les PME face aux cyberattaques. Le site est géré par un groupement d'intérêt public qui réunit plusieurs services de l’État, des utilisateurs et des fédérations professionnelles.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

"Immersion en pleine nature"...

Publié le 16/07/2018

Activité toujours en berne

Publié le 16/07/2018

Belle histoire...

Publié le 16/07/2018

Blockchain Game Summit...

Publié le 16/07/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…