Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 746.30 PTS
-0.44 %
6 752.5
-0.22 %
SBF 120 PTS
5 269.84
-0.11 %
DAX PTS
15 227.63
-0.35 %
Dow Jones PTS
34 759.62
-1.07 %
16 363.95
-0.22 %
1.138
+0.77 %

Cultiver du coton en France? Le pari fou de trois agriculteurs gersois

| AFP | 421 | 4.50 par 2 internautes
Un champ de coton le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers
Un champ de coton le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers ( Frédéric Scheiber / AFP )

De loin, on dirait de gros flocons de neige: l'heure de la récolte approche dans l'unique champ de coton de France, pari fou, mais réussi de trois agriculteurs gersois qui font ensuite tisser cette ouate pour la confection de polos vendus sous leur propre marque.

"Il n'y a pas plus +Made in France+ car on maîtrise la chaîne de bout en bout, de la production au produit fini. Mais on en a essuyé des plâtres depuis les six petits pieds de coton plantés dans le jardin pour voir ce que ça donnerait!", s'exclame Yohan de Wit.

En 2017, la toute première récolte semée sur les terres de la ferme familiale de Montréal, dans le Gers, donne 100 kilos de coton: "On s'était dit +si ça ne marche pas, tant pis+. Cette année-là on s'est donné du mal, on a même ramassé à la main car on n'avait pas encore de machine! C'était dur, mais ensuite on ne pouvait plus s'arrêter", raconte à l'AFP Médéric Cardeillac, un des trois associés dans le projet avec son frère Samuel.

Yohan de Wit, agriculteur, pose dans son champ de coton le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers
Yohan de Wit, agriculteur, pose dans son champ de coton le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers ( Frédéric Scheiber / AFP )

Depuis leur hangar, les trois acolytes couvent des yeux la parcelle de coton de douze hectares qui dévale la pente jusqu'à un petit étang, entre des pieds de vigne et un champ de sorgho.

Semés au printemps, les plants - qui arrivent au genou - s'ornent de grosses boules ouatées étincelantes de blancheur sous le soleil, tranchant avec leurs feuilles grillées par les premières gelées.

"Cette année, la récolte a plus d'un mois de retard, il n'a pas fait assez chaud pendant l'été et nous avons aussi eu des orages en mai qui ont retardé la croissance des plantes. Et maintenant, on attend des conditions météo plus favorables pour récolter", explique Yohan de Wit.

"Quand on s'est lancés il y a cinq ans, c'était clairement un pari, même de la folie, de vouloir faire pousser du coton en France, de l'adapter au climat d'ici et surtout de l'amener à maturité. On est les seuls à faire ça, même si on a découvert qu'un agriculteur du Gers avait essayé dans les années 1980 - mais ça n'avait pas marché car il n'y avait pas les mêmes débouchés à l'époque" dans le textile, indique-t-il.

Du coton cultivé à Montréal, dans le Gers, le 22 novembre 2021
Du coton cultivé à Montréal, dans le Gers, le 22 novembre 2021 ( Frédéric Scheiber / AFP )

Or blanc

Yohan de Wit veut combattre "l'a priori selon lequel le coton pompe beaucoup d'eau car il pousse dans des pays chauds: on n'arrose pas du tout notre coton! Il pleut suffisamment, même trop, et notre terre argilo-calcaire retient l'eau. Jusqu'à présent, on n'a pas non plus utilisé de pesticides, il y a des ravageurs comme la punaise mais on accepte d'avoir des pertes".

D'ici quelques jours, les trois agriculteurs vont moissonner leur or blanc à l'aide d'une "récolteuse" - sorte de moissonneuse achetée d'occasion en Espagne, pays cultivateur de coton - "qui peigne la plante avec des doigts rotatifs".

Yohan de Wit, agriculteur et l'un des fondateurs de la société Jean Fil, pose le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers
Yohan de Wit, agriculteur et l'un des fondateurs de la société Jean Fil, pose le 22 novembre 2021 à Montréal, dans le Gers ( Frédéric Scheiber / AFP )

Une fois séchée et égrenée, la fibre compactée en ballots sera envoyée dans une filature des Vosges, avant de rejoindre Troyes pour y être tricotée et teinte. L'ultime étape de la confection est réalisée à Mont-de-Marsan (Landes), puis les polos (120 euros) et T-shirts (50 euros) pour homme estampillés "100% coton français" seront mis en vente sur internet sous la marque Jean Fil, lancée par les trois agriculteurs qui ont "produit" quelque 2.000 polos en 2020.

"Notre coton fait environ 2.400 kilomètres dans l'Hexagone pour devenir un polo, alors qu'aujourd'hui, en moyenne, un T-shirt fait 65.000 km avant d'arriver dans l'armoire du consommateur", met en avant Yohan de Wit.

Il indique être régulièrement sollicité par des marques de textile françaises qui voudraient acheter cet unique coton français, "mais pour l'instant on ne veut pas, même si on commence à réfléchir à des partenariats".

Un champ de coton à Montréal, dans le Gers, le 22 novembre 2021
Un champ de coton à Montréal, dans le Gers, le 22 novembre 2021 ( Frédéric Scheiber / AFP )

"Il nous reste de la superficie si on veut grossir, mais le but n'est pas de surproduire", tempère Yohan de Wit, dont "le rêve ultime" serait de localiser dans le Gers toutes les étapes de fabrication, "avec, à deux pas du champ, un hangar où le coton rentrerait d'un côté, et un polo en ressortirait de l'autre".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/11/2021

Ces batteries sont destinées aux véhicules électriques. Plus sûre que la technologie lithium-ion conventionnelle, la technologie FEST permet d'augmenter l'autonomie...

Publié le 30/11/2021

Merck a indiqué qu'il avait encore un rôle à jouer dans le traitement du Covid-19. La FDA a convoqué un comité consultatif pour examiner la pilule antivirale de la société, le molnupiravir.…

Publié le 30/11/2021

Au Etats-Unis, le ventes en ligne du Cyber Monday, une campagne promotionnelle en ligne le lundi suivant le Black Friday, devraient atteindre les 10,4 à 11,1 milliards de dollars. Selon les données…

Publié le 30/11/2021

Ce contrat marque la prochaine étape du projet de construction de Paks II, qui est l'une des pierres angulaires de la stratégie énergétique nationale de la Hongrie à l'horizon 2030...

Publié le 30/11/2021

Erytech Pharma est la star du jour sur la place parisienne...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne