5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Cuba: coup de frein à l'expansion du secteur privé

| AFP | 302 | Aucun vote sur cette news
Un Cubain travaille dans une épicerie à San Luis, le 20 juin 2017
Un Cubain travaille dans une épicerie à San Luis, le 20 juin 2017 ( YAMIL LAGE / AFP/Archives )

Le gouvernement cubain a suspendu indéfiniment mardi l'octroi de nouvelles licences pour une trentaine d'activités dans le petit entrepreneuriat privé, dans le but de lutter contre les fraudes dans ce secteur qui emploie plus d'un demi-million de Cubains.

Cette mesure publiée au Journal officiel affecte directement les candidats à des licences de "cuentapropista" (travailleurs privés) dans les activités les plus demandées telles que la gestion d'auberges et restaurants privés, très prisés des touristes, ou la construction.

Elle vise à ce "qu'aucune action ne demeure à la marge de la légalité", a expliqué dans la presse d'Etat la vice-ministre du Travail et de la Sécurité sociale Marta Elena Feito.

Ces décisions "ne constituent pas un recul dans le développement de cette activité", a-t-elle insisté.

Certains travailleurs privés tels que les loueurs de chambres chez l'habitant ou les restaurateurs devront en outre ouvrir des comptes en banque vérifiables par le fisc, a indiqué de son côté le directeur des Revenus au Ministère des Finances Vladimir Regueiro.

Raul Castro, qui doit quitter la présidence en février prochain, a été le grand artisan de l'élargissement du petit entrepreneuriat privé, dans le cadre de réformes visant à "actualiser" une économie à bout de souffle.

Mais devant le Parlement, en juin, il avait insisté sur la nécessité "d'affronter résolument les illégalités" constatées dans ce secteur telles que "l'usage de matières premières et équipements d'origine illicite" et les "déclarations de revenus sous-évaluées visant à se soustraire aux obligations fiscales".

Selon des données officielles, 567.982 Cubains travaillent aujourd'hui comme "cuentapropistas", soit 12% de la population active de l'île.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS