5 412.83 PTS
+0.39 %
5 350.50
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 330.92
+0.30 %
DAX PTS
12 540.50
-0.21 %
Dowjones PTS
24 462.94
-0.82 %
6 667.75
-1.58 %
Nikkei PTS
22 162.24
-0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Cryptomonnaies : rechute générale, menée par le Bitcoin

| Boursier | 767 | Aucun vote sur cette news

Volatilité extrême, Chine et Corée du Sud sonnent la fin de la 'récré'

Cryptomonnaies : rechute générale, menée par le Bitcoin
Credits Reuters

Après la flambée du Ripple, puis les sommets de l'Ethereum, les crypto-monnaies rechutent ce lundi. Le Bitcoin, mère des cryptomonnaies, plonge actuellement de 15% sur Bitfinex à environ 14.000$, alors que l'Ethereum, qui touchait ce matin un sommet historique de 1.225$, pointe maintenant en retrait de 8% à 990$. Le Ripple plonge de 27% à 2$ actuellement sur Poloniex, après un pic historique inscrit jeudi à pratiquement 3,3$.

La Chine plombe les cryptos

Le coup dur vient de Chine, alors que les autorités locales désireraient une sortie ordonnée de l'activité controversée de minage des cryptomonnaies. Le régulateur chinois de la finance sur Internet aurait demandé aux pouvoirs locaux d'agir afin de faciliter une telle sortie...

Avantages réduits

Certaines sources locales, telles que 'Caixin', relativisent en expliquant que le gouvernement chinois ne désirerait pas interdire totalement le minage. Néanmoins, la rumeur persiste et plombe l'ensemble des crypto-devises. Il faut dire que l'essentiel de ces activités de minage sont actuellement basées en Chine, ce qui explique la nervosité actuelle. Certains avantages dont bénéficiaient les entreprises locales de minage pourraient quoi qu'il en soit être remis en question.

Caixin évoque ainsi cette remise en question du traitement préférentiel jusqu'alors appliqué aux acteurs du minage (prix réduits de l'électricité, imposition favorable...).

Reuters, ainsi que l'agence Bloomberg, croient également savoir que les avantages accordés aux acteurs locaux devraient être réduits, en limitant par exemple l'offre d'électricité.

Coup de grâce venu de Corée du Sud ?

En outre, le régulateur financier sud-coréen est également préoccupé, relate Reuters. Ce gendarme sud-coréen vient de prévenir qu'il inspectait, avec d'autres agences, six banques locales offrant des comptes en devises digitales aux institutions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   1er TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE     RESULTATS ANNUELS 2017     Le Conseil d'administration de la Société de Tayninh…

Publié le 20/04/2018

Paris, 20 avril 2018       BOURBON : Avancées positives dans les négociations avec les créanciers     Comme annoncé dans son communiqué de presse…

Publié le 20/04/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY RCS Compiègne B 393 376…

Publié le 20/04/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 20 avril 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       MISE A DISPOSITION DU DOCUMENT DE REFERENCE 2017     La Société de Tayninh annonce…