5 537.79 PTS
-0.08 %
5 543.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 434.90
+0.06 %
DAX PTS
13 561.02
+0.72 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.00 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Cryptomonnaies : le Venezuela veut créer son propre bitcoin, 'Petro'

| Boursier | 372 | Aucun vote sur cette news

La folie des crypto-devises semble avoir contaminé le Venezuela

Cryptomonnaies : le Venezuela veut créer son propre bitcoin, 'Petro'
Credits Reuters

La folie des crypto-devises semble avoir contaminé le Venezuela, qui envisage donc très sérieusement l'émission de sa propre devise digitale, le 'Petro'. La monnaie virtuelle en question serait adossée... à 5 milliards de barils de pétrole, provenant des immenses réserves d'or noir du pays.

L'agence Bloomberg cite le ministre local de l'information, selon lequel des unités de cette nouvelle monnaie digitale pourraient être émises... dans quelques jours.

Petro, la crypto de la dernière chance

"C'est une question de jour avant que nous annoncions la première émission de la cryptomonnaie 'petro'", a asséné Jorge Rodriguez, le ministre de l'information, à l'occasion d'une conférence de presse sur la télévision d'État.

Le Venezuela entend ainsi lutter contre une crise économique historique, surfant sur la vague des crypto-devises en misant sur ce 'Petro', alors que la monnaie locale, le bolivar, ne cesse de plonger. Le pays à l'inflation galopante mise sur 'Petro' pour résister aux 'attaques' du système financier international, selon Rodriguez.

Différent du bitcoin et de ses pairs

Le 'Petro' diffèrerait donc grandement du bitcoin et des autres cryptos actuelles, puisqu'il serait adossé à des actifs concrets. Le président Nicolas Maduro a assuré de son côté que 5 milliards de barils, provenant des réserves certifiées de pétrole du Venezuela, allaient être utilisés en tant que caution.

Selon le ministère local du pétrole, cité par Bloomberg, les réserves pétrolières en question pourraient soutenir des instruments financiers à hauteur de 267 milliards de dollars. Un montant sensiblement comparable à la capitalisation actuelle de marché de la mère des cryptomonnaies, le fameux bitcoin.

Délire complet ?

Évidemment, les spécialistes demeurent sceptiques, face à cette nouvelle initiative qui pourrait bien relever de l'amateurisme. La technologie sur laquelle reposerait cette nouvelle crypto reste obscure. De même, le mode de fonctionnement d'éventuels futurs échanges financiers pose question.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

A l'image du Crédit Suisse, Liberum est très positif sur STMicroelectronics avant la publication, le 25 janvier, des résultats du quatrième trimestre...

Publié le 23/01/2018

PSA marque une nouvelle étape dans son entrée progressive sur le marché nord-américain. Le constructeur automobile a choisi Atlanta (Géorgie) pour établir son siège outre-Atlantique. Le siège…

Publié le 23/01/2018

Johnson & Johnson a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 10,71 milliards de dollars, pénalisé par une charge exceptionnelle de 13,6 milliards liée à la réforme fiscale…

Publié le 23/01/2018

Le constructeur va installer son siège américain dans la capitale géorgienne...

Publié le 23/01/2018

Safran Nacelles a signé avec Egyptair un contrat de services portant sur la maintenance des inverseurs de poussée de la flotte d'Airbus A330,...

CONTENUS SPONSORISÉS