En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 620.65 PTS
-
5 634.00
-
SBF 120 PTS
4 434.36
-
DAX PTS
12 389.62
+0.14 %
Dowjones PTS
27 147.08
+0.13 %
7 888.56
-0.00 %
1.102
-0.08 %

Crise des opiacés: Johnson & Johnson condamné à payer 572 millions de dollars à l'Oklahoma

| AFP | 450 | 4.25 par 4 internautes
Le logo des laboratoires pharmaceutiques Johnson & Johnson
Le logo des laboratoires pharmaceutiques Johnson & Johnson ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Un tribunal a condamné lundi le groupe Johnson & Johnson à payer 572 millions de dollars à l'Etat de l'Oklahoma pour sa responsabilité dans la crise des opiacés, première condamnation d'un laboratoire aux Etats-Unis pour une crise qui a fait des dizaines de milliers de morts par overdose.

"La crise des opiacés a ravagé l'Etat de l'Oklahoma", a déclaré le juge Thad Balkman lors d'une audience lundi à Norman, à l'issue de deux mois de procès.

Le juge a estimé que le laboratoire Janssen, division pharmaceutique de Johnson & Johnson, avait adopté des pratiques "trompeuses de marketing et de promotion des opiacés", causant une crise de la dépendance à ces médicaments antidouleur, des morts par overdose et une hausse des syndromes d'abstinence néonatales dans l'Etat.

"La crise des opiacés a ravagé l'Etat de l'Oklahoma. Elle doit être contenue immédiatement", a poursuivi le juge, fondant son jugement sur une loi contre les "nuisances publiques".

Le demi-milliard de dollars demandé à Johnson & Johnson servira à financer des programmes dans l'Etat pour remédier à la crise.

Janssen distribuait le patch Duragesic et les pilules Nucynta, qui ne sont pas les opiacés les plus connus du pays.

L'un des plus populaires au pic de la crise, l'Oxycontin, appartient au grand laboratoire Purdue, qui a choisi de régler les poursuites à l'amiable avec l'Oklahoma au lieu d'aller au procès, pour un montant de 270 millions de dollars. Le laboratoire israélien Teva a aussi négocié un règlement à 85 millions de dollars.

Le procès était comparé aux actions en justice contre les fabricants de tabac qui se sont soldées par un accord de plus de 200 milliards de dollars en 1998.

Le jugement pourrait influencer l'avenir des près de 2.000 autres plaintes déposées contre les fabricants de médicaments opiacés par diverses juridictions aux Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/09/2019

Le président américain n'a pas tardé à commenter sur Twitter les dernières annonces de la Fed, qui s'est montrée bien trop timorée au goût de Donald Trump.

Publié le 18/09/2019

L'eurodéputé Nigel Farage, leader des partisans du Brexit, prenant la parole dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg, le 18 septembre 2019 ( FREDERICK FLORIN / AFP )Les…

Publié le 18/09/2019

Cette opération d'apport partiel d'actif n'entraînera pas la comptabilisation d'une prime d'apport...

Publié le 18/09/2019

Comme espéré par les marchés, la Réserve Fédérale américaine a réduit mercredi l'objectif des taux des "fed funds" d'un quart de point pour les ramener à 1,75%-2%.

Publié le 18/09/2019

Deinove, société de biotechnologie française qui s'appuie sur une démarche d'innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2019

Même si le marché mondial de production automobile est attendu en retrait sur l'exercice, les plans de développement de nouveaux produits se poursuivent...

Publié le 18/09/2019

D'autres actionnaires ont également participé à cette cession d'un montant global de 900 M$, dont 650 M$ pour Wendel...

Publié le 18/09/2019

Cette opération d'apport partiel d'actif n'entraînera pas la comptabilisation d'une prime d'apport...

Publié le 18/09/2019

Le résultat net-part du groupe U10 s'apprécie de +6,4%...

Publié le 18/09/2019

Au 1er semestre 2019, le Groupe a généré un flux de trésorerie d'exploitation de +51ME...