Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 172.98 PTS
+0.36 %
7 155.50
+0.31 %
SBF 120 PTS
5 545.22
+0.27 %
DAX PTS
15 780.70
+0.05 %
Dow Jones PTS
35 342.00
-0.07 %
15 123.22
-0.58 %
1.135
+0.23 %

Covid-19: l'hôtellerie plus résiliente en France que chez ses voisins européens en 2021, selon une étude

| AFP | 440 | 3.67 par 3 internautes
Des touristes jouent dans la piscine d'un hôtel de Fort-de-France, en Martinique, le 17 décembre 2021
Des touristes jouent dans la piscine d'un hôtel de Fort-de-France, en Martinique, le 17 décembre 2021 ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

L'hôtellerie française a vu ses revenus reculer de 43% l'an dernier, comparé à 2019, soit avant la pandémie de Covid-19, réalisant une meilleure performance que celles de ses voisins européens, encore très affectés par la crise sanitaire, selon une étude.

La chute des revenus du secteur a été de 47,6% au Royaume-Uni, de 51,9% en Grèce et de 53,1% en Espagne, selon le bilan 2021 de l'hôtellerie publié vendredi par le cabinet spécialisé MKG. Mais d'autres pays ont encore plus souffert: l'hôtellerie a accusé un recul de 55,6% en Italie, 63,1% en Allemagne, 64,7% au Portugal et même 71,9% aux Pays Bas, selon cette source.

"En effet les variants Delta puis Omicron ont sévi dès le mois de décembre et affecté certains pays européens, notamment l’Allemagne où le recul d'activité hôtelière est passé de -46,9% en novembre à -60% en décembre, ou encore le Royaume-Uni redescendu à -27% contre -14,6% en novembre", commente MKG.

En France en revanche "l'impact d'Omicron a été plus tardif", et le secteur, porté par les vacances de Noël, a "continué de progresser en décembre par rapport à novembre", complète le cabinet spécialisé. Toutefois "la vague arrive: sur les nuits du 6 au 12 janvier 2022, la baisse de revenu par chambre de l’hôtellerie française est redescendue à –29,9% en moyenne par rapport à la même période en 2019".

L'année 2021 a été contrastée dans l'Hexagone, avec "un premier semestre encore très marqué par les restrictions sanitaires puis un second en nette amélioration, porté par les régions littorales et la province dès l'été, et enfin une remontée progressive de Paris en toute fin d'année", détaille MKG.

Comme ailleurs, les performances de l'hôtellerie française ont "fortement varié au fil des mois, en fonction des évolutions du contexte sanitaire, national et international". En outre l'hôtellerie économique s'est montrée plus résiliente que les gammes supérieures, privées de clientèle internationale et de salons et congrès.

Au final "pour l’hôtellerie européenne, l'année 2021 a été une année de regain par rapport à 2020 et la France a été aux avant-postes de cette reprise, notamment au 2e semestre qui a été porteur d’espoir", analyse Vanguelis Panayotis, président de MKG, cité par un communiqué.

Mais "le variant Omicron, qui a déjà impacté l’hôtellerie dans la plupart des pays en décembre, va être source d'interrogation pour les débuts de l'année 2022", conclut-il.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2022

AlstomLe spécialiste du ferroviaire publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du troisième trimestre.BoironLe spécialiste des préparations homéopathiques publiera (après Bourse) son chiffre…

Publié le 19/01/2022

Morgan Stanley (+2,45% à 96,31 dollars) figure parmi les principales progressions de l'indice S&P 500 après s'être différenciée de ses concurrentes, notamment JPMorgan et Goldman Sachs, en…

Publié le 19/01/2022

Dans les premières positions du SBF120, Eutelsat grimpe de 3% à 11,2 euros...

Publié le 19/01/2022

Masdar accueille TotalEnergies dans son initiative centrée sur l'hydrogène vert pour la production de carburant aérien durable (SAF)...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne