En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.137
+0.14 %

Coup d'envoi de l'internet mobile à Cuba, mais à des prix élevés

| AFP | 190 | Aucun vote sur cette news
Des Cubains utilisent un point wifi public dans un parc de La Havane, le 5 décembre 2018
Des Cubains utilisent un point wifi public dans un parc de La Havane, le 5 décembre 2018 ( Yamil Lage / AFP )

Cuba est devenu jeudi l'un des derniers pays au monde à activer l'internet sur les téléphones mobiles, une mesure très attendue par les habitants, mais beaucoup d'entre eux n'auront sans doute pas les moyens de se payer ce service.

Le service a commencé à fonctionner à 08H00 (13H00 GMT) pour les clients de l'entreprise publique de télécommunications Etecsa ayant un numéro commençant par 52 et 53, les autres devant être progressivement connectés d'ici trois jours.

"Depuis #LaHavane, déjà connecté à la #3G!", s'est réjoui sur Twitter un internaute cubain, Eduardo Sanchez, en publiant une photo de voitures circulant dans la capitale.

"Etecsa semble m'avoir oublié", se plaignait un autre, Camilo Condis.

Dans une rue de La Havane, Idalmis Mendoza, employée d'un bureau de change, confiait à l'AFP sa frustration: "Les prix sont un peu élevés, mais bon, peut-être qu'avec le temps, s'il y a beaucoup de connexions, ils pourraient baisser".

"Internet, à Cuba, c'est pour les gens qui ont de l'argent, car ceux qui n'en ont pas ne peuvent pas beaucoup se connecter", a renchéri Hector David, 28 ans, content toutefois de la connexion "rapide, très rapide, presque trop rapide je dirais".

Le tarif est de 10 centimes de dollar par mégaoctet, avec des forfaits allant de 7 dollars pour 600 mégaoctets à 30 dollars pour 4 gigaoctets.
Le tarif est de 10 centimes de dollar par mégaoctet, avec des forfaits allant de 7 dollars pour 600 mégaoctets à 30 dollars pour 4 gigaoctets. ( YAMIL LAGE / AFP )

Le tarif est de 10 centimes de dollar par mégaoctet, avec des forfaits allant de 7 dollars pour 600 mégaoctets à 30 dollars pour 4 gigaoctets.

Or le salaire moyen à Cuba, pour les employés publics - une grande majorité de la population active -, est de 30 dollars par mois.

Mais étonnamment, 5,3 millions de lignes de téléphone mobile sont déjà activées sur l'île, sur une population de 11,2 millions d'habitants.

Les Cubains très demandeurs

 La plupart des habitants n'ont donc pas d'autre choix que de se connecter aux quelque 1.200 points wifi publics, au prix d'un dollar par heure.
La plupart des habitants n'ont donc pas d'autre choix que de se connecter aux quelque 1.200 points wifi publics, au prix d'un dollar par heure. ( YAMIL LAGE / AFP )

"Nous continuons d'avancer dans l'informatisation de la société", s'est félicité sur Twitter le président Miguel Diaz-Canel, qui avait profité de son déplacement en septembre à New York, à l'occasion de l'assemblée générale de l'ONU, pour rencontrer les dirigeants de plusieurs géants de l'internet comme Google, AirBnB et Twitter.

Le président, qui a succédé en avril à Raul Castro, était devenu début octobre le premier chef d'Etat cubain à ouvrir son compte Twitter, et depuis une dizaine de ministres de son gouvernement l'ont imité.

Cuba, soumis à un embargo économique des Etats-Unis depuis 1962, avait signé fin 2016 un accord avec Google pour une connexion plus rapide aux contenus en ligne du géant américain.

L'accès à internet reste pourtant très limité, lent et d'un coût élevé à domicile. La plupart des habitants n'ont donc pas d'autre choix que de se connecter aux quelque 1.200 points wifi publics, au prix d'un dollar par heure. Il existe aussi 670 cafés internet, selon les chiffres officiels.

Et la demande est forte, dans le pays: plus de deux millions de Cubains vivent à l'étranger et leurs familles veulent pouvoir rester facilement en contact avec eux. Souvent, ce sont d'ailleurs ces émigrés qui financent les coûts de connexion de leurs proches restés sur l'île, afin de pouvoir leur envoyer des mails ou parler avec eux par vidéo.

Internet sur le mobile "est une bonne option, mais il faut qu'Etecsa ait vraiment les capacités techniques pour fournir un service stable, contrairement à ce qui s'est passé lors des essais, qui ont saturé les serveurs", a déclaré à l'AFP Enrique Rivero, ingénieur informatique.

Et "notre service internet est peut-être l'un des plus chers au monde" par rapport au niveau de vie de la population, a-t-il regretté.

Etecsa avait effectué ces derniers mois plusieurs tests de la 3G, perturbés de son propre aveu par "des difficultés de connexion et un encombrement important des services de voix et données, en raison de l'instabilité d'une partie du réseau".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/12/2018

Photo d'illustration de machines à sous dans un casino de Las Vegas en 2015 ( Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )Deux religieuses américaines qui officiaient dans une école…

Publié le 11/12/2018

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau le 14 novembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Brexit "hard" ou "soft"? L'Assemblée nationale a donné son aval au projet de…

Publié le 11/12/2018

La directrice artistique de Givenchy, Clare Waight Keller, pose le 10 décembre 2018 à Londres ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )La directrice artistique de Givenchy, Clare Waight Keller, a reçu lundi…

Publié le 10/12/2018

L'iPhone X d'Apple, le 3 novembre 2017 à San Francisco ( Elijah Nouvelage / AFP/Archives )Un tribunal chinois a interdit la vente et l'importation en Chine de la plupart des modèles d'iPhone à…

Publié le 10/12/2018

L'effondrement du terminal 2E à Roissy le 23 mai 2004 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )L'esthétique et l'innovation, au détriment de la solidité ? Au premier jour du procès de quatre…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…