En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 047.76 PTS
+0.28 %
5 049.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 035.01
+0.32 %
DAX PTS
11 412.41
+0.52 %
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.133
+0.04 %

Corruption: l'héritier du sud-coréen Samsung obtient sa libération en appel

| AFP | 354 | Aucun vote sur cette news
L'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-Yong, escorté par des policiers, arrive au tribunal de Séoul, le 25 août 2017
L'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-Yong, escorté par des policiers, arrive au tribunal de Séoul, le 25 août 2017 ( Chung Sung-Jun / POOL/AFP/Archives )

Une cour d'appel sud-coréenne a confirmé lundi la condamnation pour corruption de l'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-Yong, mais ramené sa sanction à une peine d'emprisonnement avec sursis et ordonné sa libération immédiate.

Vice-président de Samsung Electronics et fils du président du groupe Samsung, Lee Jae-Yong avait été condamné en août à cinq ans de prison dans le retentissant scandale à tiroirs qui a entraîné la destitution et l'arrestation de l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye.

Le premier fabricant de smartphones et de puces au monde est de loin le plus gros des conglomérats qui dominent la onzième économie au monde. Le chiffre d'affaires de Samsung équivaut à un cinquième du PIB sud-coréen.

L'héritier de 49 ans, premier dirigeant de Samsung à être emprisonné, avait été reconnu coupable de plusieurs infractions, et notamment corruption, abus de bien sociaux, blanchiment d'argent ou encore parjure devant la réprésentation nationale.

L'affaire tournait autour de paiements qui avaient été faits par Samsung à la confidente de l'ombre de Mme Park, Choi Soon-Sil, dont le parquet soutenait qu'ils visaient à acheter des faveurs politiques du gouvernement.

Mais la cour d'appel a fait tomber plusieurs des infractions dont avait été reconnu coupable M. Lee, et communé la peine d'emprisonnement qui lui restait à purger en une peine de deux ans et demi de prison avec sursis.

L'héritier de Samsung libéré
L'héritier de Samsung libéré ( Gal ROMA / AFP )

"Park Geun-Hye et Choi Soon-Sil devraient être considérés comme les principaux acteurs de ce scandale", selon la décision de la cour lue par un de ses juges.

Les peines de quatre autres cadres de Samsung Electronics qui avaient été condamnés en même temps que M. Lee ont également été allégées. Et deux d'entre eux qui avaient écopé de prison ferme s'en tirent désormais avec du sursis.

La justice avait en première instance estimé que Samsung avait versé un total de 8,9 milliards de wons (6,6 millions d'euros) pour acheter le soutien du gouvernement à la passation générationnelle du pouvoir au sommet du groupe à la suite de la crise cardiaque du père de Lee Jae-Yong en 2014.

Mais le parquet, qui avait requis 12 ans de prison et estimé trop clémente la condamnation en première instance, avait fait appel de cette décision.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Adthink lance Hello, une plateforme self-service de monétisation programmatique pour les éditeurs...

Publié le 16/11/2018

(Zonebourse.com) Un potentiel de rebond pour le titre ArcelorMittal.Fondamentalement, le titre se valorise correctement, avec un PER de 4.78 pour l'exercice en cours et de 5.13 pour l’année…

Publié le 16/11/2018

Mais attention à la dette...

Publié le 16/11/2018

                                      COMMUNIQUE DE PRESSE Feuquières-en-Vimeu, le 16 novembre 2018   Réalisation de la prise de…

Publié le 16/11/2018

Vivendi annonce pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires en croissance de 5,6% à taux de change et périmètre constant par rapport à la même...