En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 101.85 PTS
+0.85 %
5 069.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 078.82
+0.75 %
DAX PTS
11 472.22
+1.30 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.03 %
1.129
+0.59 %

Corruption au Brésil: un ministre clé mis en cause

| AFP | 382 | Aucun vote sur cette news
Le président brésilien Michel Temer (g) et son chef de cabinet Eliseu Padilha, le 14 février 2017 à Brasilia
Le président brésilien Michel Temer (g) et son chef de cabinet Eliseu Padilha, le 14 février 2017 à Brasilia ( EVARISTO SA / AFP/Archives )

Un ancien conseiller du président brésilien Michel Temer a admis vendredi avoir reçu "une enveloppe" dont il ignorait le contenu, à la demande d'un ministre clef, dans un nouveau rebondissement du scandale de corruption de Petrobras.

L'ex-conseiller, José Yunes, a quitté ses fonctions en décembre, après avoir été identifié par un ancien cadre du géant du BTP Odebrecht comme l'intermédiaire du financement illégal de campagnes électorales du PMDB (centre-droit), le parti du président Temer.

M. Yunes nie toute implication dans cette affaire et a expliqué vendredi à la radio Estadao s'être présenté de lui-même aux autorités pour donner sa version.

Selon lui, ce ministre, Eliseu Padilha, lui aurait demandé en 2014 de recevoir dans son bureau des "documents" de la part d'un intermédiaire d'Odebrecht.

"À l'époque, il m'a demandé, par téléphone, si je pouvais recevoir ces documents, qu'une autre personne irait chercher dans mon bureau plus tard, ce qui a effectivement eu lieu", a expliqué l'ancien conseiller, assurant qu'il ignorait le contenu de l'enveloppe en question.

Ancien vice-président chargé des relations institutionnelles d'Odebrecht, Claudio Melo Filho a affirmé que l'entreprise avait versé 10 millions de reais (4,2 millions de dollars au taux de change de l'époque) pour financer les campagnes du PMDB en 2014.

Selon ce témoignage, qui a fuité dans la presse locale, quatre millions de reais ont été remis en espèces dans le bureau de M. Yunes.

M. Melo Filho fait partie des 77 cadres d'Odebrecht qui ont noué des accords avec la justice en échange de remises de peines.

L'enquête Petrobras a révélé l'existence d'un vaste réseau ayant détourné, via l'octroi à des groupes de BTP, contre pots-de-vin, de juteux marchés de sous-traitance surfacturés, quelque six milliards de réais (près de deux milliards de dollars) de la compagnie pétrolière d'État.

Le président Temer lui-même été cité dans l'une des confessions d'Odebrecht, mais nie toute implication et n'a pas été officiellement mis en cause jusqu'ici.

Eliseu Padilha a quitté provisoirement ses fonctions de chef de cabinet vendredi, pour des raisons médicales. Il sera opéré de la prostate et reprendra son poste le 6 mars, a indiqué son service de communication.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2018

Cette récompense intervient 2 ans après la distinction en tant qu'"Honoree" du miroir connecté Ekko...

Publié le 13/11/2018

Le résultat net part du Groupe s'élève à 52,4 ME (37,1 ME au 30 septembre 2017)...

Publié le 13/11/2018

Eurazeo PME signe un accord d'exclusivité en vue de la cession de sa participation majoritaire au capital de Vignal Lighting Group Eurazeo PME,...

Publié le 13/11/2018

Les batteries lithium-ion à dominante silicium développées par la société Enevate offrent des capacités de charge ultrarapide, une haute densité énergétique et une sécurité renforcée...

Publié le 13/11/2018

Cette décision fait suite à l'avis du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise...