En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 908.85 PTS
+1.18 %
4 906.50
+1.21 %
SBF 120 PTS
3 896.22
+1.18 %
DAX PTS
12 659.85
+0.93 %
Dow Jones PTS
28 363.66
+0.54 %
11 662.91
+0. %
1.184
+0.16 %

Coronavirus : plus de 38 millions de cas confirmés dans le monde

| Boursier | 252 | Aucun vote sur cette news

Selon l'Université Johns Hopkins, 38,1 millions de cas confirmés du nouveau coronavirus ont été recensés dans le monde depuis le début de l'épidémie,...

Coronavirus : plus de 38 millions de cas confirmés dans le monde
Credits Reuters

Selon l'Université Johns Hopkins, 38,1 millions de cas confirmés du nouveau coronavirus ont été recensés dans le monde depuis le début de l'épidémie, dont 7,86 millions aux Etats-Unis, 7,24 millions en Inde et 5,11 millions au Brésil. Le virus a fait 1,086 million de morts depuis son apparition, dont 215.910 aux USA, 150.998 au Brésil et 110.586 en Inde.

Après Johnson & Johnson, le laboratoire américain Eli Lilly a à son tour annoncé mardi soir avoir suspendu l'essai clinique de son traitement expérimental aux anticorps contre le Covid-19 pour des raisons de sécurité non détaillées. J&J avait précédemment annoncé mettre en pause ses essais cliniques sur un candidat-vaccin contre le Covid-19, en raison d'une maladie non expliquée qui a frappé un participant à cet essai. Cette maladie est en cours d'analyse par un panel externe ainsi que par des médecins en interne, a précisé J&J, qui a souligné que ce genre de "pause" était normal lors d'essais cliniques majeurs pouvant inclure des dizaines de milliers de personnes.

Début septembre, le groupe britannique AstraZeneca avait lui aussi suspendu son essai de Phase 3 du vaccin expérimental contre le Covid-19 après l'apparition d'une maladie inexpliquée chez un participant. Cet essai a pu reprendre depuis, sauf aux Etats-Unis, où l'autorité sanitaire FDA poursuit son enquête.

Pour Eli Lilly, le traitement concerné est similaire à celui que le président américain Donald Trump a reçu lors de son hospitalisation pour cause de coronavirus la semaine dernière. Il s'agit d'anticorps de synthèse injectés en intraveineuse, et qui sont fabriqués spécifiquement pour neutraliser le coronavirus responsable de la maladie, remplaçant de facto le système immunitaire... Trump a reçu des anticorps fabriqués par la société américaine Regeneron, dont il a vanté l'efficacité après sa sortie d'hôpital, promettant de les autoriser pour l'ensemble des malades et de les distribuer gratuitement.

Regeneron, comme Eli Lilly ont demandé la semaine dernière à l'Agence américaine des médicaments (FDA) une autorisation de leurs traitements via la procédure d'urgence. Cette autorisation est soumise à la vérification de la sécurité des traitements et de l'éventualité d'effets secondaires graves.

Cette semaine est également marquée par le retour des cas de transmission locale en Chine, le pays ayant recensé 20 nouveaux cas confirmés au cours des vingt-quatre dernières heures, dont 14 cas concernant des personnes arrivées de l'étranger et six autres infections par transmission locale dans la province de Shandong, dans l'est du pays. Selon les chiffres officiels, 85.661 cas ont été confirmés en Chine continentale. L'épidémie de coronavirus a causé 4.634 décès dans le pays. Aucun nouveau décès n'a été signalé ce jour.

Quelques signes positifs sont tout de même relevés. Ainsi, le ralentissement de l'épidémie au Brésil se confirme. Le pays a fait état mardi de 10.220 cas supplémentaires sur 24 heures, ce qui marque un rythme quotidien beaucoup moins élevé que celui des semaines antérieures. Les autorités sanitaires locales ont fait état de 309 décès supplémentaires en 24 heures.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

TechnipFMC abandonne encore 6% à 5,6 euros sur la place parisienne, en repli pour la troisième séance consécutive...

Publié le 23/10/2020

Paulic Meunerie a annoncé la nomination d'André Gac au poste de directeur exécutif de la société. Diplômé de l'école d'ingénierie agro-alimentaire de Brest (ESIAB), il a exercé les fonctions…

Publié le 23/10/2020

Mattel grimpe avant bourse à Wall Street de près de 6%, après des comptes particulièrement solides pour son troisième trimestre...

Publié le 23/10/2020

Et une guidance rehaussée...

Publié le 23/10/2020

Le Comité d'Entreprise Européen de Nexans (NEWCO) a nommé Bjorn Erik Nyborg en qualité d'Administrateur représentant les salariés au Conseil...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne