En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 444.56 PTS
-0.02 %
4 460.0
+0.54 %
SBF 120 PTS
3 517.86
+0.13 %
DAX PTS
11 073.87
+0.07 %
Dow Jones PTS
24 465.16
-0.04 %
9 413.99
+0.38 %
1.090
-0.01 %

Coronavirus: les économies d'Afrique subsaharienne touchées de plein fouet

| AFP | 495 | Aucun vote sur cette news
Des personnes font la queue pour essayer d'obtenir un permis de travail pendant les 21 jours de confinement instauré en Afrique du Sud pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le 8 avril 2020 à Braamfontein, à Johannesburg
Des personnes font la queue pour essayer d'obtenir un permis de travail pendant les 21 jours de confinement instauré en Afrique du Sud pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le 8 avril 2020 à Braamfontein, à Johannesburg ( Luca Sola / AFP/Archives )

Récession, chômage... l'Afrique subsaharienne, déjà fragile, va subir de plein fouet les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus, même si le continent est encore peu touché sur le plan sanitaire.

RECESSION ECONOMIQUE HISTORIQUE

Pour la première fois en 25 ans, l'Afrique subsaharienne va connaître une récession économique, prévoit la Banque mondiale (BM). Après une croissance de 2,4% en 2019, la récession devrait se chiffrer en 2020 entre -2,1% et -5,1%.

Les économies africaines sont victimes de la chute brutale de la croissance de leurs principaux partenaires commerciaux (particulièrement la Chine, la zone euro et les Etats-Unis), des cours des matières premières, de la baisse de l'activité touristique, ainsi que des effets des mesures de lutte contre la pandémie, comme le confinement, analyse la BM.

La Banque africaine de développement (BAD) est moins pessimiste, avec une prévision de récession entre -0,7% et -2,8%.

DES DIZAINES DE MILLIONS D'EMPLOIS MENACES

Selon l'Union africaine (UA), "près de 20 millions d'emplois, à la fois dans les secteurs formel et informel, sont menacés de destruction". Pour l'ONU, ce nombre pourrait aller jusqu'à 50 millions.

"Il n'y a plus de recettes, les gens hésitent à prendre le taxi de peur d'être contaminés par ce maudit virus", affirme Issa Djibril Batada, un des 8.000 chauffeurs de taxi de Niamey.

TRANSFERTS DE LA DIASPORA EN BAISSE

Impact du coronavirus sur les pauvres
Impact du coronavirus sur les pauvres ( Gal ROMA / AFP )

Le chômage et le ralentissement économique touchent aussi les travailleurs africains de la diaspora et leurs transferts de fonds -souvent vitaux -- vers leurs pays d'origine s'effondrent.

Pour le Sénégal, ces transferts représentaient 10% du PIB en 2018, et 5,5% pour le Mali, selon le cabinet d'analyse Bloomfield Investment.

MATIERES PREMIERES EN CHUTE LIBRE

Les deux principales économies d'Afrique subsaharienne vont subir de fortes récessions (6 à 7% selon la BM) à cause de la baisse des prix des matières premières qu'elles exportent: métaux précieux pour l'Afrique du Sud, où le confinement réduit au chômage 450.000 mineurs, et pétrole pour le Nigeria (70% des recettes publiques). Idem pour l'Angola, deuxième exportateur pétrolier africain.

Les cours du pétrole sont tombés à entre 20 et 30 dollars le baril. Soit proche "du coût de production au Nigeria", ce qui a entraîné l'arrêt des investissements, puisque continuer à produire "n'a pas de sens à long terme", explique le patron d'une compagnie privée.

Coronavirus : quel impact sur l'économie africaine ?
Coronavirus : quel impact sur l'économie africaine ? ( Valentine GRAVELEAU / AFP/Archives )

L'or, traditionnelle valeur refuge et l'un des principaux produits d'exportation de pays comme le Burkina et le Mali, n'est pas à l'abri. "La perturbation du transport aérien et l'arrêt de l'activité de certaines raffineries devraient limiter les exportations d'or", selon Bloomfield Investment.

TOURISME ET SECTEUR AERIEN TOUCHES

Interdiction de voyager et confinement ont mis le tourisme et le trafic au point mort sur le continent.

En Afrique du Sud, pays le plus touristique de la zone avec un chiffre d'affaires de 21,5 milliards d'euros en 2018, "l'épidémie a déjà impacté très négativement le secteur et ça va continuer, s'alarme Hlengiwe Nhlabathi du ministère du Tourisme. Quelque 1,5 million d'emplois sont en jeu.

La crise du secteur touristique va se répercuter sur toute "la chaîne d'approvisionnement: agriculture, pêche, banques, assurances, transports, culture et divertissement", relève-t-elle.

"On a tout arrêté parce qu'on n'a plus de client. On a libéré les deux tiers des employés, soit une vingtaine de personnes", déplore Sidiki Dramane Konaté, gérant du complexe hôtelier Le Bambou au Burkina Faso.

Avec 95% de la flotte africaine clouée au sol, les compagnies sont en péril, faute d'un soutien financier rapide, selon l'Association des compagnies aériennes africaines.

CAFE ET CACAO MENACES

En Ethiopie, premier producteur africain de café, les exportateurs subissent d'ores et déjà un "choc dévastateur", selon Gizat Worku, directeur de l'Association des exportateurs de café éthiopien.

Les principaux pays importateurs, Allemagne, Italie, Etats-Unis, France, sont à l'arrêt, explique le directeur général de l'Autorité éthiopienne du café et du thé, Adugna Debela.

Le café représente 5% du PIB du pays et emploie directement et indirectement 25 millions de personnes (sur une population d'environ 110 millions), selon l'Autorité.

A court terme, la crise du coronavirus n'aura pas d'impact important sur le marché du cacao, selon le directeur de l'Organisation internationale du cacao Michel Arrion, car les grands pays importateurs (Europe, Etats-Unis) disposent d'1,8 million de tonnes de stock, soit 4 à 5 mois de production.

Mais "il y a une réelle inquiétude chez les planteurs d'une baisse de prix à long terme", souligne Moussa Koné, président du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial avec 40% du marché. L'"or brun" représente un tiers des exportations ivoiriennes et fait vivre 5 à 6 millions de personnes.

ENDIGUER LA CRISE

Plusieurs pays africains ont annoncé des plans de soutien économiques et sociaux.

Mais "avec moins de 20% de la population employée dans le secteur formel, avec des systèmes de protection sociale inexistants pour le secteur informel, sans régime d'assurance chômage, avec des possibilités très restreintes de soutien de l'économie par les finances publiques, la situation est particulièrement critique pour l'Afrique", souligne le cabinet d'analyse Finactu.

Les pays africains demandent un soutien massif de la communauté internationale et une réduction de leur dette. Il faut un "plan Marshall" pour l'Afrique, résume le président nigérien Mahamadou Issoufou.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2020

AB Science SA a annoncé le report de son assemblée générale annuelle, habituellement organisée en juin, conformément aux ordonnances prises le 25 mars 2020 par le Gouvernement. Le groupe…

Publié le 22/05/2020

BIGBEN INTERACTIVELe spécialiste de l'édition de jeux vidéo, de la conception et de la distribution d'accessoires mobiles et de gaming dévoilera ses résultats annuels.source : AOF

Publié le 22/05/2020

AB Science reporte son assemblée générale annuelle...

Publié le 22/05/2020

Akwel a informé l'étude d'administrateurs judiciaires FHB ne pas être en mesure à ce jour de lever les conditions suspensives liées à son offre sur Novares. Le groupe a par ailleurs mentionné…

Publié le 22/05/2020

MND publie ses résultats semestriels au titre de l'exercice 2019/2020 qui sera clos le 30 juin 2020...