En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Coronavirus : la Norges Bank baisse ses taux au plus bas historique

| Boursier | 316 | Aucun vote sur cette news

La Norges Bank suit le mouvement...

Coronavirus : la Norges Bank baisse ses taux au plus bas historique
Credits Reuters

La Norges Bank suit le mouvement. Lors d'une réunion extraordinaire de son Comité de politique monétaire, la Banque centrale de Norvège vient de réduire son taux directeur de 75 points de base, à 0,25%, un plus bas historique.

"Depuis que la Norges Bank a réduit le taux directeur la semaine dernière, la situation de l'économie norvégienne a continué à se détériorer. Les mesures prises pour contenir la propagation du coronavirus ont conduit un certain nombre d'entreprises à fermer ou à réduire leurs activités. De nombreux travailleurs sont licenciés, et le chômage a nettement augmenté. L'impact négatif sur l'économie mondiale s'intensifie et les prix du pétrole ont encore baissé. Les tensions sur les marchés financiers se sont accrues, et l'augmentation des primes de crédit et du marché monétaire rend le financement plus coûteux pour les entreprises norvégiennes. La couronne s'est fortement dépréciée", détaille la Banque.

"La Norvège dispose d'une marge de manoeuvre en matière de politique économique, de bonnes dispositions en matière de protection sociale et de banques solides. En tant que tel, nous sommes essentiellement bien placés pour faire face à la crise actuelle. Des coûts d'emprunt plus faibles pour les prêts existants et nouveaux peuvent permettre aux entreprises norvégiennes de traverser plus facilement une période difficile. Cela peut également aider les ménages confrontés à une baisse de revenus. Lorsque les mesures d'endiguement seront réduites et que la situation reviendra à la normale, des taux d'intérêt bas peuvent favoriser une reprise plus rapide de l'activité", souligne la Norges Bank.

Compte tenu de l'environnement actuel, le Comité de politique monétaire n'exclut pas une nouvelle baisse des taux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…