En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 392.97 PTS
-1.02 %
4 377.50
-1.34 %
SBF 120 PTS
3 449.61
-1.23 %
DAX PTS
10 286.87
-0.67 %
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
+0. %

Coronavirus: la France table sur un recul de 1% de son PIB en 2020, annonce Le Maire

| AFP | 563 | 3 par 2 internautes
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 9 mars 2020 à Paris
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 9 mars 2020 à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le coronavirus va plonger la France dans la récession en 2020, a estimé mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui a annoncé que le gouvernement tablait désormais sur un recul du produit intérieur brut (PIB) de 1%.

Le gouvernement, qui doit présenter "dans quelques heures" un projet de loi de finances rectificatif, inscrira "comme prévision de croissance en 2020 -1%, c'est-à-dire une croissance négative", a affirmé le ministre sur RTL ajoutant que ce chiffre était "provisoire".

L'expansion du virus sur le territoire a conduit l'exécutif à instaurer à partir de ce mardi de strictes restrictions de déplacement pour les Français, mettant de fait l'activité économique au ralenti, tandis que de nombreuses entreprises souffraient déjà depuis des semaines des répercussions l'épidémie.

Le combat contre le coronavirus est donc "aussi une guerre économique et financière", a affirmé Bruno Le Maire, en écho aux propos d'Emmanuel Macron lundi soir qui a évoqué une France "en guerre" sanitaire contre le virus.

Cette guerre économique "elle sera durable, elle sera violente, elle doit mobiliser toutes nos forces", a insisté le ministre de l'Economie.

Il a ainsi annoncé que le gouvernement allait mobiliser de manière "immédiate" 45 milliards d'euros pour soutenir les entreprises et les salariés, notamment via le report du paiement de toutes les charges fiscales et sociales dues par les entreprises.

Un fonds de solidarité de 1 milliard d'euros "minimum" sera aussi créé "pour les microentrepreneurs, pour les plus petites entreprises, pour les indépendants, qui ont moins d'un million de chiffre d'affaires" et qui "ont perdu, entre mars 2019 et mars 2020, 70% de leur chiffre d'affaires".

"Nous voulons que la solidarité joue à plein", a insisté le ministre. "On va faire simple. On va faire massif et on va faire solidaire: 1.500 euros, c'est le tarif de base qui sera garanti sous forme forfaitaire à toute entreprise qui rentrerait dans ce champ", a-t-il détaillé.

Ce fonds "est là pour apporter un filet de sécurité à tous ceux qui ne rentreraient pas dans le cadre des autres aides qui sont apportées", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Novacyt poursuit son ascension en bourse...

Publié le 08/04/2020

+25%

Publié le 08/04/2020

Groupe Gorgé confirme respecter tous les critères d'éligibilité au PEA- PME précisés par le décret d'application en date du 4 mars 2014 (décret n°2014-283), à savoir moins de 5 000…

Publié le 08/04/2020

Edenred s'offre une cinquième séance consécutive dans le vert à la mi-journée à Pari à la faveur d'un nouveau gain de 3,1% à 38,2 euros...

Publié le 08/04/2020

La société a les moyens de faire face à la crise...