En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 515.77 PTS
+1.64 %
4 525.00
+1.88 %
SBF 120 PTS
3 571.46
+2.06 %
DAX PTS
10 533.07
+1.94 %
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

Coronavirus: l'UE "anticipe une récession sur 2020", prévient le commissaire européen Thierry Breton 

| AFP | 616 | 5 par 1 internautes
Thierry Breton le 19 février 2020 à Bruxelles
Thierry Breton le 19 février 2020 à Bruxelles ( Kenzo TRIBOUILLARD / AFP/Archives )

L'Union européenne anticipe une récession sur 2020, a indiqué lundi le commissaire européen chargé du Marché intérieur Thierry Breton sur BFM Business, sans la chiffrer mais en prévoyant un impact global de la crise du coronavirus sur la croissance européenne "de 2 à 2,5%".

"Avant la crise, on était aux alentours de 1,4%" de prévision de croissance "sur l'ensemble du continent. On pense qu'on va avoir un impact entre 2 et 2,5%" sur cette croissance, a-t-il dit sur BFM Business.

Le commissaire européen a estimé que "bien entendu" les pays européens pourraient s'affranchir momentanément des règles du pacte de stabilité européen pour faire face à la crise, comme le prévoient les textes européens.

"On va respecter strictement le pacte qui permet dans cas de force majeure (...) de s'extraire des règles", a-t-il indiqué.

Interrogé sur l'opportunité d'un plan de relance européen, M. Breton a estimé qu'il était "beaucoup trop tôt pour en parler" dans les détails mais laissé entendre qu'il est probable qu'il y en aura un le moment venu.

Les décisions seront prises "en fonction de ce qu'on verra sur l'impact réelle sur l'économie", a-t-il dit.

"A partir du moment où on est en récession généralement, il y a des plans de relance", a-t-il dit.

Le commissaire européen a aussi estimé que la crise relancerait probablement les réflexions sur des instruments de "mutualisation" de la dette des pays européens.

"J'ai beaucoup réfléchi en son temps à des produits non conventionnels pour essayer de mutualiser les dettes", a-t-il expliqué, "peut-être faudra-t-il y revenir".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

Suez propose à l'ensemble de ses parties prenantes - clients, collaborateurs, fournisseurs, dirigeants, actionnaires - de renforcer ses mesures...

Publié le 09/04/2020

GenSight Biologics recule de 0,6% ce jeudi à 2,45 euros, alors que la société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de...

Publié le 09/04/2020

Solvay recule de 1,2% à 69,20 euros ce jeudi, après l'annonce de la mise à jour de certains éléments financiers suite à l'impact de la pandémie de...

Publié le 09/04/2020

Tessi indique que la crise sanitaire pèsera significativement sur son volume d'activité...

Publié le 09/04/2020

Le groupe Ymagis, spécialiste européen des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, annonce le report de la publication des résultats annuels 2019 en application des dispositions de…