En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 192.00
-4.62 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
21 193.43
-3.3 %
7 566.78
-3.16 %

Coronavirus: Google, Facebook et Apple appelés à lutter avec les données

| AFP | 870 | Aucun vote sur cette news
Le gouvernement américain discute avec Facebook, Google et d'autres entreprises technologiques de l'utilisation potentielle de données personnelles pour combattre l'épidémie de coronavirus
Le gouvernement américain discute avec Facebook, Google et d'autres entreprises technologiques de l'utilisation potentielle de données personnelles pour combattre l'épidémie de coronavirus ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

Le gouvernement américain discute avec Facebook, Google et d'autres entreprises technologiques de l'utilisation potentielle de données personnelles pour combattre l'épidémie de coronavirus, selon des informations du Washington Post publiées mardi.

Le projet consisterait à récolter des données de localisation à partir des smartphones des Américains et à les exploiter ensuite, de façon anonymisée, pour cartographier la propagation de la maladie et prévoir les prochains besoins médicaux urgents, par exemple.

Google et Facebook n'ont pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Le sujet de l'utilisation des données personnelles est sensible, après plusieurs scandales qui ont éclaboussé aussi bien les réseaux sociaux que des institutions fédérales comme la NSA (Agence de sécurité nationale).

Mais la pression monte pour que les groupes de la Silicon Valley utilisent leurs technologies pour lutter contre la maladie Covid-19. Une cinquantaine de scientifiques ont ainsi signé la semaine dernière une lettre ouverte les appelant à se mobiliser.

"Il est clair que des efforts à grande échelle par les plateformes technologiques pourraient faire pencher la balance du bon côté pour contenir la pandémie et sauver des milliers voire des millions de vies", écrivent ces médecins, épidémiologistes et chercheurs.

Entre autres suggestions, ils recommandent aux réseaux sociaux de diffuser des vidéos éducatives, à Uber de distribuer des produits désinfectants à ses chauffeurs et à Amazon de limiter le nombre de masques et de gels hydro-alcooliques qui peuvent être vendus par personne.

Quant à Apple et Google, "ils devraient intégrer au système d'exploitation des téléphones un outil de traçage, que les utilisateurs pourraient choisir d'activer, de façon anonyme, pour savoir s'ils se sont trouvés en présence de cas identifiés".

Les personnes pourraient ainsi se mettre en quarantaine si besoin et surveiller l'apparition d'éventuels symptômes.

"A plus long terme, un tel système permettrait de mieux contenir d'autres épidémies futures", ajoutent-ils. "Suivre à la trace les contacts entre les personnes a bien marché en Chine et en Corée du Sud, et un tel outil rendrait cette méthode utilisable partout, à grande échelle".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

L'atteinte des objectifs 2020 est remise en cause et leur mise à jour est prématurée à ce stade....

Publié le 01/04/2020

Des discussions seront engagées avec les autorités réglementaires pour déterminer la meilleure voie de poursuite de développement du produit

Publié le 01/04/2020

Pour aborder la crise, Engie indique disposer de l'un des bilans les plus solides du secteur, avec 16,4 MdsE de liquidité...

Publié le 01/04/2020

Ces résultats de Pixium Vision complètent et renforcent les données à 12 mois...

Publié le 01/04/2020

Désormais, 7.581 titres et 87.443,57 euros figurent au contrat de liquidité...