En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 830.02 PTS
-0.49 %
4 821.0
-0.52 %
SBF 120 PTS
3 837.45
-0.53 %
DAX PTS
10 854.09
-0.11 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.22 %

Cop23: Washington veut soutenir les énergies "propres", quelle que soit la source

| AFP | 357 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres lors de l'ouverture de la COP23 le 15 novembre 217 à Bonn
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres lors de l'ouverture de la COP23 le 15 novembre 217 à Bonn ( John MACDOUGALL / AFP )

Les Etats-Unis soutiennent les énergies "les plus propres", qu'elles qu'en soient les sources, a déclaré jeudi une reponsable américaine devant la conférence climat de l'ONU.

"Nous souhaitons soutenir les énergies les plus propres, les plus efficientes, quelles qu'en soient les sources", a déclaré Judith Garber, secrétaire d'Etat adjointe aux Affaires scientifiques et environnementales.

Elle a aussi réitéré la position de son pays quant au retrait de l'accord de Paris contre le réchauffement.

"Le président Trump a énoncé clairement la position des Etats-Unis quant à l'accord de Paris. Bien qu'il ait indiqué que les Etats-Unis comptent se retirer dès que possible, nous restons ouverts à l'idée de revenir plus tard sous des termes plus favorables au peuple américain", a-t-elle dit.

Cette position est celle régulièrement exprimée par l'administration Trump, qui n'a cependant jamais précisé ce que pourraient être ces "termes plus favorables".

"Les Etats-Unis continueront à être un leader dans l'énergie propre et l'innovation, et nous comprenons le besoin de transformer nos systèmes énergétiques", a aussi dit la responsable à la tribune de la COP23.

"Les principes qui nous guident sont un accès universel à une énergie sûre et abordable, et des marchés ouverts et compétitifs promouvant l'efficacité et la sécurité énergétique, pas seulement pour les Etats-Unis et à travers le monde," a dit Mme Garber.

C'est la première fois qu'un représentant américain s'exprime devant la conférence annuelle de l'ONU depuis la décision de Donald Trump, en juin, de retirer son pays de l'accord de Paris.

A Bonn, la Maison Blanche avait organisé lundi une présentation pour promouvoir les énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole) "propres". Une réunion très critiquée au sein de la COP23, où les défenseurs du climat contestent notamment la possibilité de charbon "propre" et promeuvent le développement des énergies renouvelables.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...

Publié le 17/12/2018

Désormais plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico Group chute de 6,24% à 53,80 euros après avoir décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue…