En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

Contraction record de l'activité dans le secteur des services en Allemagne

| Boursier | 401 | Aucun vote sur cette news

L'Allemagne aussi souffre de la pandémie de coronavirus...

Contraction record de l'activité dans le secteur des services en Allemagne
Credits Reuters

L'Allemagne aussi souffre de la pandémie de coronavirus. Selon les dernières données de l'enquête PMI flash d'IHS Markit du mois de mars, l'indice composite allemand a plongé de 50,7 en février à 37,2, son plus bas niveau depuis février 2009. Le consensus était positionné à 41. La forte baisse de l'activité en mars est notamment observée dans le secteur des services, où les entreprises ont souligné l'impact des efforts déployés pour contenir la propagation du Covid-19. L'indice PMI flash de l'activité de services ressort ainsi à 34,5, son plus bas niveau depuis le début de la collecte de données en juin 1997.

Les données montent également une aggravation de la crise dans le secteur manufacturier. La production a notamment baissé à son rythme le plus rapide depuis le début de 2009 (correspondant au taux de déclin observé en juillet 2012, au plus fort de la crise de la dette de la zone euro). L'indice PMI flash manufacturier est ainsi tombé à 45,7, contre 48 le mois précédent et 39,6 de consensus.

Phil Smith, économiste principal chez IHS Markit, affirme : "les données de mars indiquent que le PIB a chuté à un rythme trimestriel d'environ 2%, et l'intensification des mesures visant à contenir l'épidémie signifie que nous devrions être prêts à ce que le ralentissement s'intensifie encore au deuxième trimestre".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne