En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 803.04 PTS
+0.07 %
4 795.5
+0.06 %
SBF 120 PTS
3 808.29
-0.10 %
DAX PTS
10 819.38
+0.44 %
Dowjones PTS
23 592.98
-2.11 %
6 448.39
+0.00 %
1.138
+0.32 %

Commmerce international: "Il y aura une vie après l'Aléna", d'après le Mexique

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Luis Videgaray, ministre mexicain des Affaires étrangères à Londres, le 19 octobre 2017
Luis Videgaray, ministre mexicain des Affaires étrangères à Londres, le 19 octobre 2017 ( Chris J Ratcliffe / POOL/AFP/Archives )

Le Mexique a déclaré jeudi qu'il y aurait "une vie après l'Aléna" alors que le président américain Donald Trump a lancé la renégociation ce traité de libre-échange nord-américain qui unit commercialement les Etats-Unis au Canada et au Mexique.

En route pour Danang au Vietnam pour le sommet annuel des pays de l'Asie-Pacifique (Apec), Luis Videgaray, ministre mexicain des Affaires étrangères, a expliqué que son pays se préparait à un échec des négociations concernant l'Aléna.

"Le Mexique est plus grand que l'Aléna et il y a une vie après l'Aléna", a-t-il déclaré à la presse à bord de son avion, selon une transcription publiée par le gouvernement mexicain.

"Si nous ne échouons (lors des négociations, Ndlr), nous devons être prêts. Le commerce avec les Etats-Unis continuera avec des règles différentes", a-t-il ajouté, se référant aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les Etats-Unis jugent l'Aléna responsable de leur déficit commercial avec le Mexique qui s'élève à plus de 64 milliards de dollars et que Donald Trump veut absolument réduire.

Mi-octobre après deux mois de discussions tendues, les Etats-Unis, le Mexique et le Canada ont décidé de s'accorder plus de temps pour parvenir à un accord. La prochaine ronde de discussions se tiendra à Mexico à partir du 17 novembre.

L'Aléna, entrée en vigueur le 1er janvier 1994, a défini une vaste zone de libre-échange de 478 millions d'habitants formée par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique.

Avec la suppression des tarifs douaniers, les échanges commerciaux ont explosé en aggravant les déséquilibres entre le Mexique et les Etats-Unis, avec l'avantage pour les trois pays d'avoir augmenté les volumes d'exportations et la création d'emplois.

Les exportations mexicaines vers les Etats-Unis ont été multipliées par plus de sept entre 1993 et 2016, et par moins de trois vers le Canada.

Le président mexicain Enrique Peña Nieto, le ministre des Affaires étrangères Videgaray et le ministre de l'Economie Ildefonso Guajardo, sont arrivé jeudi au Vietnam. L'Apec, dont le Mexique fait partie, est composé de 21 pays représentant environ 60% du PIB mondial.

Le président Donald Trump doit arriver vendredi à Danang et prononcera un discours très attendu par les milieux économiques.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/12/2018

Cerenis Therapeutics bondit de 44% à 0,63 euro ce mardi dans un volume représentant plus de 4,5% du tour de table...

Publié le 18/12/2018

Carmat grimpe de 2,2% à 23,1 euros après avoir obtenu un prêt européen de 30 ME...

Publié le 18/12/2018

Getlink bondit de 4,57% à 11,90 euros dans les premiers échanges sur la place de Paris. Le groupe de BTP Eiffage a acquis sur le marché 5,03 % du capital de Getlink (ex-Eurotunnel), société…

Publié le 18/12/2018

Figeac Aero a enregistré un chiffre d'affaires semestriel de 202 ME en progression de 18,8%...

Publié le 17/12/2018

L'équipe de France féminine de handball championne d'Europe reçue à l'Elysée par le président Emmanuel Macron (avec le trophée dans les mains) et son épouse Brigitte, en présence de la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

APPLE constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 6783S émis par SOCIETE…

Publié le 18/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre a stoppé sa correction sur le niveau de support majeur des 30.3 euros, soit la borne basse du trou de cotation haussier ouvert le 13 septembre. Du côté des…

Publié le 18/12/2018

GTT a reçu une commande d'un chantier coréen portant sur la conception des cuves GNL de deux nouveaux méthaniers, d'une capacité de 174 000 m3, pour le compte d'un armateur asiatique. Les…

Publié le 18/12/2018

Engie et le portugais EDPR s’allient avec Sumitomo Corporation pour développer leurs projets éoliens en mer de Yeu-Noirmoutier et de Dieppe-Le Tréport. Dans le cadre de cette alliance, Sumitomo…

Publié le 18/12/2018

Atos inaugure ce jour, avec le Conseil départemental des Yvelines, son nouveau Data Center mondial à haute performance énergétique implanté aux...