En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Commerce: Pékin veut un accord avec les USA mais "répliquera si nécessaire"

| AFP | 1037 | 5 par 1 internautes
Le président chinois Xi Jinping, le 14 novembre 2019 à Brasilia, à l'occasion du Sommet des pays du groupe des Brics ( Brésil, Russie, Inde, Chine, Inde, Afrique du Sud)
Le président chinois Xi Jinping, le 14 novembre 2019 à Brasilia, à l'occasion du Sommet des pays du groupe des Brics ( Brésil, Russie, Inde, Chine, Inde, Afrique du Sud) ( Pavel Golovkin / POOL/AFP/Archives )

Le président chinois Xi Jinping a affirmé vendredi que la Chine désirait parvenir à un accord commercial préliminaire avec les Etats-Unis, mais "répliquerait" en cas de nouvelles sanctions américaines.

"Nous répliquerons si nécessaire mais nous travaillons activement pour tenter d'éviter une guerre commerciale", a averti M. Xi à Pékin devant d'anciens hauts fonctionnaires américains et d'autres responsables étrangers.

"Comme nous l'avons toujours dit, nous ne voulons pas déclencher une guerre commerciale mais nous n'en avons pas peur", a-t-il ajouté, alors que Chine et Etats-Unis s'imposent mutuellement depuis un an et demi des droits de douane punitifs sur un vaste éventail de produits d'importation.

Depuis le début de l'affrontement économique à la mi-2018, le président chinois s'est très rarement exprimé sur le sujet.

Les Etats-Unis menacent d'imposer de nouvelles sanctions commerciales sur les produits chinois au 15 décembre prochain si un accord "préliminaire" n'est pas trouvé d'ici là.

Le président américain Donald Trump a estimé mardi que Pékin n'avait pas encore offert suffisamment de concessions.

Selon le Wall Street Journal, Pékin a invité les négociateurs américains à se rendre en Chine pour une nouvelle série de discussions, mais ces derniers exigeraient au préalable des concessions chinoises.

"Nous voulons travailler en vue d'un accord préliminaire, sur la base du respect mutuel et de l'égalité", a assuré Xi Jinping, qui s'exprimait notamment face à l'ancien secrétaire d'Etat américain, Henry Kissinger, artisan du rapprochement avec la Chine dans les années 1970, et à l'ex-secrétaire au Trésor Henry Paulson.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...