En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-
5 168.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 093.58
-
DAX PTS
11 309.21
+0.09 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.16 %
1.135
+0.09 %

Commerce: le négociateur chinois à Washington pour une réunion cruciale

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Reprise des négociations ce mardi des pourparlers commerciaux sino-américains
Reprise des négociations ce mardi des pourparlers commerciaux sino-américains ( JASON LEE / POOL/AFP/Archives )

Le négociateur en chef chinois, le vice-Premier ministre Liu He, est arrivé à Washington en vue d'une reprise des pourparlers commerciaux sino-américains, rapporte mardi la presse d'Etat, dans un contexte compliqué par l'inculpation du géant technologique Huawei aux Etats-Unis.

La vaste délégation chinoise menée par M. Liu, un très proche du président Xi Jinping, est arrivée lundi dans la capitale américaine, selon l'agence Chine nouvelle, avant des discussions prévues mercredi et jeudi pour tenter de trouver une issue à la guerre douanière que se livrent les deux puissances.

C'est donc le jour-même de l'arrivée du négociateur en chef chinois que le ministère américain de la Justice a dévoilé 13 chefs d'inculpation à l'encontre du fleuron chinois des télécoms Huawei, accusé de violations des sanctions américaines contre l'Iran et de vol de technologies.

De quoi assombrir la perspective d'un compromis entre les deux pays, alors même que les Bourses mondiales avaient nettement grimpé ces dernières semaines dans l'espoir d'un déblocage.

L'équipe chinoise comprend par ailleurs le gouverneur de la Banque centrale Yi Gang et le vice-ministre des Finances Zheng Zeguang, a précisé Chine nouvelle.

Le président américain Donald Trump doit s'entretenir cette semaine avec Liu He, a assuré lundi le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, disant s'attendre à "des progrès importants" en dépit de "problématiques complexes".

De son côté, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a affirmé que les inculpations visant Huawei "étaient absolument distinctes des négociations commerciales".

Donald Trump et Xi Jinping avaient consenti début décembre à enterrer la hache de guerre commerciale pour trois mois, afin de se donner le temps de négocier un accord. Si aucun compromis n'est trouvé d'ici à début mars, la Maison Blanche pourrait augmenter ses taxes douanières punitives sur 200 milliards de marchandises chinoises.

Pour les Etats-Unis, les négociations seront dirigées par le représentant au commerce Robert Lighthizer. Steven Mnuchin et Wilbur Ross prendront part aux discussions, accompagnés des conseillers économiques de la Maison Blanche Peter Navarro et Larry Kudlow.

La feuille de route de l'administration Trump est connue: obtenir de la Chine qu'elle consente à des réformes structurelles, c'est-à-dire qu'elle change ses pratiques commerciales jugées déloyales, comme le transfert "forcé" de technologies et le "vol" de propriété intellectuelle.

Pour Washington, Pékin doit aussi oeuvrer à réduire le colossal déficit commercial des Etats-Unis (plus de 375 milliards de dollars de biens en 2017), en ouvrant davantage son marché aux produits américains.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Le patrimoine immobilier de Selectirente est constitué de 344 murs de commerces d'une valeur de 233 ME...

Publié le 19/02/2019

  RÉSULTATS 2018 EN PROGRESSION   Paris, 19 février 2019       RÉSULTATS FINANCIERS 2018[1] SUPÉRIEURS AUX OBJECTIFS Chiffre d'affaires : 4,1…

Publié le 19/02/2019

Le produit net des opérations se chiffre à environ 21 ME, ce qui porte la valeur de la coentreprise Proseat à 8,5 fois l'Ebitda moyen (2016-2018)...

Publié le 19/02/2019

Cette acquisition permet au groupe français de devenir un des leaders de ce marché aux USA...

Publié le 19/02/2019

Paris, le 19 février 2019, 19h00   Chiffre d'affaires T4 2018 Priorité au retour à la rentabilité sur le nouveau périmètre     …