En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Comment le coronavirus se propage aux multinationales

| AFP | 473 | 4 par 1 internautes
Importatrice vorace de matières premières, usine du monde, grande consommatrice de luxe et de voyages.... La Chine est incontournable d'un bout à l'autre des chaînes de production des multinationales, désormais bouleversées par l'épidémie de coronavirus
Importatrice vorace de matières premières, usine du monde, grande consommatrice de luxe et de voyages.... La Chine est incontournable d'un bout à l'autre des chaînes de production des multinationales, désormais bouleversées par l'épidémie de coronavirus ( Ina FASSBENDER / AFP/Archives )

Importatrice vorace de matières premières, usine du monde, grande consommatrice de luxe et de voyages.... La Chine est incontournable d'un bout à l'autre des chaînes de production des multinationales, désormais bouleversées par l'épidémie de coronavirus.

Ogre des matières premières

Une chute de 0,3 point de croissance cette année de la deuxième économie mondiale aurait un impact presque identique (-0,2 point) sur l'ensemble de la croissance mondiale, a indiqué Deutsche Bank. Autant dire que les pays exportateurs de matières premières seraient directement touchés par le ralentissement de l'activité du géant asiatique. Selon l'assureur-crédit Coface, le géant asiatique absorbe près de 14% de la production mondiale de pétrole. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit une contraction de la demande mondiale au premier trimestre, une première en plus d'une décennie.

La Chine engloutit aussi près de 40% de la production mondiale de métaux. Avec des usines chinoises au ralenti, les multinationales minières sont forcément exposées: l'australien BHP, plus grand producteur mondial de minerais, a prévenu que la demande de matières premières qu'il produit pourrait être affectée, à moins que l'épidémie ne soit contenue d'ici à fin mars. Certains pays, à l'image du Chili, qui extrait presque un tiers du cuivre mondial, sont exposés. Des répercussions sont aussi à craindre pour les produits agroalimentaires, ainsi le soja, dont le Brésil est premier producteur mondial.

Usine du monde

Depuis une trentaine d'années, la Chine est devenue l'usine du monde. Elle est incontournable pour la production de téléphones portables, d'écrans plats, d'ordinateurs, de pièces détachées pour les voitures et de nombreux autres objets. L'agence Fitch a revu à la baisse sa notation de "tous les fabricants de composants électroniques" qui sont directement touchés par la fermeture de nombreuses usines en Chine. Apple vient de faire état de difficultés d'approvisionnement en iPhones, fabriqués en Chine.

Du côté de l'automobile, Fiat Chrysler a annoncé l'arrêt provisoire de son usine de Kragujevac en Serbie "à cause d'un manque de disponibilité de certains composants en provenance de Chine". Le japonais Toyota et l'allemand Volkswagen ont dû retarder la reprise de la production dans leurs usines d'assemblage. Le sud-coréen Hyundai a lui aussi dû interrompre sa production.

Coronavirus : ralentissement de la production d'iPhone
Coronavirus : ralentissement de la production d'iPhone ( John SAEKI / AFP )

L'américain Tesla a reconnu que l'épidémie pourrait repousser l'accélération de la cadence de production de sa nouvelle usine gigantesque de Shanghaï.

L'épidémie provoquée par le coronavirus peut aussi entraîner des problèmes d'approvisionnement de médicaments en Europe car une "grande partie" des "principes actifs pharmaceutiques" est fabriquée en Asie, a prévenu l'Académie française de pharmacie.

Consommatrice avide

Au fil des années, avec l'émergence d'une classe moyenne, la Chine passe progressivement d'une économie de production à celle de consommation. Ce marché de plus d'un milliard d'habitants est devenu incontournable. Apple, déjà perturbé par l'épidémie au niveau de ses approvisionnements, souffre aussi en bout de chaîne, puisque la demande pour ses produits, dont les Chinois sont friands, baisse.

Des chaînes comme Starbucks, pour qui la Chine est le second marché mondial, y ont fermé de nombreux points de vente.

L'industrie du luxe est secouée. Kering (Gucci, Yves Saint Laurent, etc) a enregistré une forte baisse de ses ventes en Chine continentale et la maison d'habillement Burberry a averti d'un "impact négatif important".

Le numéro deux mondial des spiritueux Pernod Ricard a révisé à la baisse ses objectifs de résultat, lui dont la Chine est le deuxième marché: il y réalise 10% de ses ventes.

Sorties de films reportées, salles fermées et studios rongés par l'inquiétude: l'épidémie risque aussi de fragiliser un marché devenu crucial pour les productions hollywoodiennes.

Le secteur du tourisme est directement concerné par la mise en quarantaine de douzaines de villes chinoises, et l'interdiction des voyages organisés de Chinois vers l'étranger. Selon les chiffres de la Coface, les touristes chinois dépensent chaque année 130 milliards de dollars dans le monde.

Le trafic aérien a également subi les effets de la pandémie. Plusieurs compagnies aériennes, dont Air France, British Airways, Air Canada, Lufthansa ou Delta, ont suspendu leurs vols vers la Chine continentale. Basée à Hong Kong, Cathay Pacific souffre particulièrement.

L'industrie du tourisme en Italie redoute une perte annuelle de 4,5 milliards d'euros, selon le laboratoire d'idées Demoskopika et l'épidémie de Codiv-19 a causé jusqu'à 70% d'annulations des réservations de touristes chinois en Grèce.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…