En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 415.74 PTS
+0.67 %
5 414.0
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 345.28
+0.62 %
DAX PTS
12 410.58
+0.64 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.22 %

Comcast envisage de relancer son projet d'achat de Fox

| AFP | 266 | Aucun vote sur cette news
Le siège de Comcast, le 23 février 2014 à Philadelphie
Le siège de Comcast, le 23 février 2014 à Philadelphie ( DAVE CLARK / AFP/Archives )

Le câblo-opérateur américain ComCast, qui avait jeté l'éponge en décembre dans la course au rachat d'une partie du groupe 21st Century Fox, envisagerait de relancer son projet d'acquisition bien que Disney soit déjà à la manoeuvre, selon le WSJ dimanche.

Cette information, basée sur des sources proches du dossier, est publiée alors que Disney s'efforce de finaliser le rachat pour 66,1 milliards de dollars d'une partie de 21st Century Fox, l'empire du magnat Rupert Murdoch.

Si cette opération obtenait l'aval des autorités de la concurrence, Fox devrait notamment apporter à Disney les studios de cinéma 20th Century, la chaîne de télévision britannique Sky et la plateforme de vidéo en ligne américaine à la mode Hulu.

Selon le Wall Street Journal, "un élément clé" qui pourrait influencer Comcast pour relancer son opération est la publication par Fox du document fournissant les éléments de la fusion avec Disney qui "pourrait indiquer le processus général menant au scellement de l'accord".

De son côté, Comcast serait prêt à offrir des garanties à Fox telles que le retrait de certains actifs de l'opération pour obtenir le feu vert de l'administration Trump, dont des chaînes de sports régionales, selon une des sources proches du dossier. Un point susceptible de satisfaire les autorités puisque cela éviterait, contrairement au projet de Disney, d'avoir une trop grande concentration dans la télévision.

Entrée des studios Fox à Los Angeles, Californie, le 13 décembre 2017
Entrée des studios Fox à Los Angeles, Californie, le 13 décembre 2017 ( Mark RALSTON / AFP )

Selon l'offre d'achat de Fox par Disney, la vénérable entreprise fondée par Walt Disney en 1923 mettrait la main sur les studios de cinéma 20th Century Fox et les regrouper avec ses propres studios: à eux deux, ils représentent 40% des recettes du box-office américain. Dans la télévision, outre ses propres chaînes ABC et ESPN (sports), Disney détiendrait aussi FX et National Geographic.

De quoi faire froncer les sourcils aux autorités de la concurrence qui ont bloqué un autre énorme rachat dans le secteur des médias: celui du groupe Time Warner (studios Warner Bros., chaînes HBO et CNN) par le géant des télécoms AT&T.

La décision des autorités de la concurrence pourrait ne pas intervenir avant 2019.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...