5 372.38 PTS
-
5 371.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 288.39
-
DAX PTS
12 991.28
-
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 675.93
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Colombie: le géant du BTP brésilien Odebrecht accusé de corruption

| AFP | 119 | Aucun vote sur cette news
Un panneau du géant brésilien du BTP, Odebrecht, le 23 juin 2016 à Rio de Janeiro
Un panneau du géant brésilien du BTP, Odebrecht, le 23 juin 2016 à Rio de Janeiro ( YASUYOSHI CHIBA / AFP/Archives )

Le géant brésilien du BTP, Odebrecht, a versé plus de 27,7 millions de dollars de pots-de-vin en Colombie, dont 11,1 millions déjà identifiés par la justice américaine, a annoncé mardi le procureur général de Colombie.

Quatre sénateurs ont été placés sous enquête pour avoir touché, selon l'accusation, des pots-de-vin d'un montant de plus de 27 millions de dollars pour l'adjudication de marchés publics, a indiqué à la presse le procureur Nestor Martinez.

Odebrecht, déjà impliqué dans un énorme scandale au Brésil et dans plusieurs pays de la région, aurait ainsi versé 11,4 millions de dollars entre 2014 et 2015 à travers ses filiales colombiennes pour remporter un contrat d'autoroute dans le nord du pays, selon le procureur.

Le procureur colombien Nestor Martinez, le 8 février 2017 à Bogota
Le procureur colombien Nestor Martinez, le 8 février 2017 à Bogota ( Federico BARON / Colombia's Attorney General Press Office/AFP/Archives )

Les sénateurs Bernardo Miguel Elias, Musa Besaile, Plinio Olano et Antonio Guerra de la Espriella sont sous enquête pour avoir profité de ces pots-de-vin, a indiqué M. Martinez, qui a mis en cause un autre sénateur, Ciro Rodríguez, pour trafic d'influence, ainsi que six autres personnes, dont trois au Brésil et au Portugal, pour leur participation au système de corruption.

Odebrecht a reconnu devant les enquêteurs américains avoir distribué 11,1 millions de dollars en Colombie.

Les autorités électorales colombiennes enquêtent également sur un financement présumé par la multinationale brésilienne de la campagne du président Juan Manuel Santos et de celle de son rival Ivan Zuluaga lors de la présidentielle de 2014.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS