5 427.19 PTS
+0.75 %
5 422.0
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 530.44
+0.59 %
6 386.36
-0.12 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Code du travail: FO va discuter avec les autres syndicats d'une journée de mobilisation

| AFP | 121 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire général de Force Ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly (D) discute avec le secrétaire confédéral, Yves Veyrier (G)le 18 février 2011 à Montpellier
Le secrétaire général de Force Ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly (D) discute avec le secrétaire confédéral, Yves Veyrier (G)le 18 février 2011 à Montpellier ( SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives )

Force ouvrière "va prendre contact" avec les autres confédérations syndicales, pour discuter d'une journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, a indiqué lundi un responsable du syndicat, avant la réunion de la direction.

"Nous allons prendre contact avec les autres syndicats et mettre en oeuvre toute la résolution" votée vendredi par le Parlement de FO, a déclaré à l'AFP Yves Veyrier, membre du bureau confédéral (direction), qui tient sa réunion hebdomadaire lundi après-midi.

A l'ordre du jour du bureau confédéral: la résolution votée vendredi "à la quasi unanimité" des unions syndicales et fédérations de FO, appelant, entre autres, à une mobilisation.

"On est tenu de mettre en oeuvre la résolution votée", a déclaré Yves Veyrier, précisant qu'aucun communiqué n'était prévu à l'issue de la réunion.

Fustigeant une réforme qui constitue "une véritable régression sociale", le Parlement a donné mandat vendredi à la direction de FO de "prendre toutes les dispositions et initiatives" pour une mobilisation interprofessionnelle avant la ratification des ordonnances, "y compris en lien avec les autres confédérations syndicales".

Il a également mandaté la direction pour "examiner toutes les possibilités de recours juridiques sur ces ordonnances et les décrets d'application à venir", en particulier la fusion des instances représentatives du personnel.

La CGT, la CFE-CGC et Solidaires ont récemment également appelé, chacune de leur côté, à un "mouvement unitaire" contre les réformes sociales d'Emmanuel Macron, sans résultat pour le moment.

Interrogée, la CGT a souligné qu'il était "trop tôt pour se prononcer sur les suites à donner à la mobilisation, en dehors de celle du 10 octobre", date choisie par tous les syndicats pour contester les mesures dans la fonction publique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

ESI France assurera depuis ce site la démonstration et la commercialisation des produits du groupe et notamment de sa solution de Réalité Virtuelle, ESI IC.IDO...

Publié le 12/12/2017

Au titre du contrat de liquidité confié par Figeac Aéro à Louis Capital Market, il a été procédé...

Publié le 12/12/2017

La société Derichebourg annonce avoir déposé son document de référence 2016-2017 auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 12 décembre 2017.   Le document de…

Publié le 12/12/2017

Depuis le début de 2017, le volume quotidien moyen échangé sur le titre Fermentalg s'élève à plus de 117 kE...

Publié le 12/12/2017

Le Conseil d'administration d'Essilor, a décidé une augmentation de capital par émission d'un nombre maximal de 350 000 actions ordinaires dont la souscription est réservée aux salariés…

CONTENUS SPONSORISÉS