5 420.58 PTS
+1.33 %
5 415.5
+1.38 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 792.20
+0.57 %
6 513.27
+0.73 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Climat: seulement 5% de chances de limiter le réchauffement à 2°C

| AFP | 169 | Aucun vote sur cette news
La centrale à charbon John Sherman Cooper, à Somerset, aux Etats-Unis, le 19 avril 2017
La centrale à charbon John Sherman Cooper, à Somerset, aux Etats-Unis, le 19 avril 2017 ( NICHOLAS KAMM / AFP/Archives )

Il y a 5% de chances de limiter le réchauffement climatique à 2°C, l'objectif fixé par l'accord de Paris scellé par la communauté internationale en 2015, selon des chercheurs.

Les chances d'atteindre l'objectif de 1,5°C, également contenu dans l'accord, ne sont que d'1%, estiment-ils dans une étude parue lundi dans la revue Nature Climate Change.

Une équipe de scientifiques basée aux Etats-Unis a utilisé des projections de croissance de la population pour estimer la production future et les émissions de carbone dues à l'utilisation d'énergies fossiles qu'elle entraîne.

Sur la base de ces données, "l'augmentation de la température est probablement de 2°C à 4,9° C, avec une valeur médiane de 3,2°C et 5% de chances qu'elle soit inférieure à 2°C", écrivent les chercheurs.

Leurs calculs ne sont pas basés sur le pire scénario, avec une consommation d'énergie toujours aussi intense, mais intègrent des efforts pour limiter l'utilisation des énergies fossiles, précisent-ils.

Ils ne prévoient pas en revanche la possibilité d'un basculement massif et soudain vers les énergies renouvelables.

"Atteindre l'objectif d'un réchauffement inférieur à 1,5°C suppose que l'intensité en carbone baisse bien plus vite que dans le passé récent", relèvent les chercheurs.

Dans l'accord de Paris, la communauté internationale s'est engagée à limiter la hausse de la température mondiale "bien en deçà de 2°C" et à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5°C", par rapport au niveau d'avant la Révolution industrielle afin d'éviter les conséquences dévastatrices du changement climatique (sécheresses, hausse du niveau des océans, tempêtes...).

Les experts ont averti depuis longtemps que même l'objectif des 2°C serait difficile à atteindre.

Le Giec, le groupe d'experts internationaux dont les travaux font référence sur le climat, recommande de réduire de 40 à 70% les émissions de gaz à effet de serre provenant des énergies fossiles d'ici à 2050 par rapport à leur niveau de 2010.

L'accord de Paris est moins précis, ses signataires se fixant pour objectif que les émissions atteignent leur pic "dès que possible".

Selon les Nations unies, la population mondiale va grimper d'environ 7,5 milliards de personnes actuellement à 11,2 milliards d'ici à 2100, augmentant encore la pression sur les ressources énergétiques.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Montée en puissance du procédé de production de Deinove et sélection de la SAS Pivert comme partenaire pour assurer la mise à l'échelle industrielle du procédé de fermentation...

Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

CONTENUS SPONSORISÉS