En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 457.0
+1.18 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.177
+0.89 %

Cigarettes: hausse globale des prix dès lundi après 4 ans de stabilité

| AFP | 469 | Aucun vote sur cette news
Le prix du paquet de cigarettes va augmenter en moyenne de 30 centimes d'euros dès lundi
Le prix du paquet de cigarettes va augmenter en moyenne de 30 centimes d'euros dès lundi ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Après quatre années de stabilité, le prix des cigarettes en France va augmenter en moyenne de 30 centimes pour l'ensemble du marché dès lundi, les cigarettiers ayant répercuté la hausse des taxes.

Cette hausse est la conséquence de l'augmentation du minimum de perception annoncée par le gouvernement en septembre, faisant passer le prix plancher du paquet de cigarettes de 6,61 euros à 7,33 euros.

Cette hausse du minimum de perception consiste en une augmentation de la fiscalité sur les paquets de cigarettes et de tabac à rouler les moins chers, afin de pousser les fabricants à en relever les prix.

Le prix du paquet de Marlboro, le plus vendu, passe ainsi de 7 euros à 7,30 euros, le prix du paquet de Camel de 6,90 euros à 7,20 euros, celui de Lucky Strike de 6,50 euros à 6,80 euros, quand ceux de Winston ou de News passent chacun de 6,50 euros à 7 euros, selon un arrêté publié mercredi au Journal officiel par le ministère de l'Action et des Comptes publics.

"Globalement, dès lundi, il y aura un mouvement de hausse des prix des cigarettes, qui tourne autour de 30 centimes, ce qui était prévu. En revanche, on note quelques surprises: Philip Morris, la deuxième marque la plus vendue, ne passe que de 6,90 euros à 7 euros et la cigarette des buralistes, la LCB, de 6,60 euros à 6,80 euros", commente une source du secteur, souhaitant garder l'anonymat.

Brian Dalton, responsable communication chez Seita, estime pour sa part dans un communiqué que "surtaxer les produits d'entrée de gamme de manière discriminatoire ne réduira pas le nombre de fumeurs en France car c'est le secteur premium qui est dominant et qui gagne des parts de marché".

Cette hausse, répercutée par les industriels, intervient avant une nouvelle augmentation de 1 euro prévue en 2018. À terme, le prix du paquet de tabac doit augmenter six fois d'ici à la fin 2020 pour atteindre 10 euros, selon la ministre de la Santé.

La dernière hausse significative des prix du tabac remontait à janvier 2014, date à laquelle le paquet de cigarettes avait augmenté d'environ 20 centimes.

En France, les fabricants de tabac, et non l'État, fixent les prix de vente aux consommateurs mais les taxes en représentent plus de 80%. Le tabac rapporte à l'État environ 14 milliards d'euros par an.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...