En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 200.45 PTS
+0.09 %
5 200.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 126.17
+0.14 %
DAX PTS
11 452.19
+0.44 %
Dowjones PTS
25 954.44
+0.24 %
7 062.34
+0.00 %
1.134
-0.04 %

Chlordécone: une "feuille de route" interministérielle publiée prochainement

| AFP | 299 | Aucun vote sur cette news
Bananeraie en Guadeloupe le 10 avril 2018
Bananeraie en Guadeloupe le 10 avril 2018 ( Helene Valenzuela / AFP/Archives )

Une "feuille de route interministérielle 2019-2020" sera prochainement publiée sur le chlordécone, insecticide dangereux longtemps utilisé aux Antilles et toujours présent dans les sols, a annoncé mardi la ministre de la Santé lors des questions au gouvernement à l'Assemblée.

Cette feuille de route viendra "en complément des 21 actions du plan chlordécone 3 (2014-2020)", mis en place par l'ancien gouvernement, notamment pour protéger la population.

Le chlordécone, insecticide cancérogène et perturbateur endocrinien a été utilisé aux Antilles de 1972 à 1993 pour lutter contre le charançon du bananier. Il est toujours présent dans les sols et peut se retrouver dans certaines denrées d'origine végétale ou animale, ainsi que dans certains captages d'eau.

"Si ce sujet vient dans l'actualité 25 ans après l'interdiction définitive" du chlordécone, "c'est parce que certains responsables, à Paris comme aux Antilles, ont préféré éviter ce sujet et taire des difficultés", a affirmé Agnès Buzyn, répondant au député LREM de Guadeloupe Olivier Serva.

Ce dernier a dénoncé "une campagne de désinformation" menée selon lui par "une certaine opposition".

Plusieurs élus de gauche ont récemment dénoncé les propos d'Emmanuel Macron qui, lors d'un débat à l'Élysée, a affirmé: "il ne faut pas dire que c'est (le chlordécone) cancérigène". L'Élysée a plaidé le "malentendu" dans cette déclaration, précisant que le chef de l'État voulait dire que "les responsables politiques ne peuvent pas se contenter de dire que c'est cancérigène (mais...) qu'ils doivent surtout agir".

"Notre approche c'est la reconnaissance de la responsabilité, la transparence à toute les étapes et la protection des personnes", a insisté Mme Buzyn.

Elle a précisé qu'un plan chlordécone IV était en préparation, notamment pour "renforcer les contrôles des denrées alimentaires, tendre vers le zéro chlordécone dans l'alimentation, compléter la cartographie des sols pollués, mettre en place une indemnisation pour les travailleurs agricoles, et poursuivre les projets de recherche".

Elle a également rappelé qu'un fonds d'indemnisation des victimes de produits phytosanitaires -dont le chlordécone- serait créé dans le prochain projet de budget de la sécurité sociale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

CNP Assurances a enregistré en 2017 un résultat net part du groupe de 1,37 milliard d’euros en hausse de 6,4 % (+ 8,6 % à périmètre et change constants) principalement tiré par…

Publié le 21/02/2019

Axway a enregistré en 2018 un résultat net part du groupe de 11 millions d’euros contre 4,4 millions d’euros en 2017. Le résultat opérationnel d’activité a chuté de 21,2% à 31,9 millions…

Publié le 21/02/2019

En Europe, Barclays (+1,19% à 162,80 pence) enregistre l'une des plus fortes progressions de l'indice FTSE 100 grâce à des performances dans le courtage supérieures à celles de ses concurrents au…

Publié le 21/02/2019

Compte-tenu des moyens financiers de la société

Publié le 21/02/2019

Vallourec flambe de près de 22% à 2,11 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des prévisions encourageantes. Les investisseurs sont rassurés par le bond du résultat…